Mali: le Premier ministre lance une opération de désarmement à Mopti

Le premier ministre malien Boubou Cissé a achevé son séjour dans le centre du pays. Dans la région de Mopti, le chef du gouvernement a lancé l’opération de désarmement prônée par le pouvoir d’Ibrahim Boubacar Kéita.

Dénommé « Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR) », la nouvelle opération vise à ramener plus de sécurité dans le centre du pays. Pendant 48 heures, Boubou Cissé et son staff ont communié avec des acteurs sécuritaires clés et certains chefs rebelles installés dans le centre du pays. A l’occasion, une cérémonie d’honneur a été organisée dans le camp de Soufroulaye pour rendre hommage au premier ministre. « La réduction, voire l’élimination totale de la possession d’armes, que ce soit des armes de guerre, que ce soit des armes légères ou de petit calibre est importante pour aller vers la recherche de cette sécurité » a indiqué Boubou.

Selon RFI, les chefs rebelles se sont montrés optimistes face à ce projet. « Ce qui est important, c’est que nous avons un outil opérationnel pour désarmer les gens mais aussi pour stabiliser parce qu’il n’y a pas de stabilité sans désarmement », a précisé Zahabi Ould Sidi Mohamed, le cerveau de la nouvelle opération DDR.

Pays de l’hinterland, le Mali est confronté à des attaques et la multiplication des groupes armés sur son territoire. Ces derniers mois, plusieurs attaques ont été perpétrées dans le pays avec des bilans matériels et humains assez lourds.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More