La fermeture des frontières terrestres du Nigéria améliorera l’économie du pays

La Nigéria a fermé ses frontières terrestres avec ses voisins depuis plusieurs semaines pour lutter contre la contrebande. Selon Alhaji Muhammad Augie, président de l’Association des producteurs de riz du Nigeria (RIFAN) dans l’État de Kebbi, cette mesure améliorera l’économie du pays.

Lundi, dans une interview accordée à l’agence de presse nigériane, Muhammad Augie a partagé sa vision de cette situation de fermeture des frontières terrestres du Nigéria. Selon lui, il s’agit d’un des meilleurs moyens de relever et d’améliorer l’économie du pays et d’encourager les agriculteurs à être plus productifs, rapporte Nigerian Tribune.

« Les agriculteurs nigérians peuvent nourrir le pays et certains pays voisins de l’Afrique si la priorité est donnée au développement agricole », a déclaré le chef des producteurs de riz de Kebbi, un Etat nigérian. Selon le média, il a appelé « les trois niveaux de gouvernement à intensifier leurs efforts pour mettre en place des politiques et des programmes susceptibles de motiver les agriculteurs du pays ».

2 commentaires
  1. Abakargoni dit

    La moitié du nigérien s’appuie au Nigeria alors qualons faire avec la faiblesse de la nôtre

  2. magbedo dit

    Vous n’avez pas encore réussi, à vous auto suffir dans beaucoup de domaines agricoles et vous prétendez nourrir les pays voisins. Donc les pays voisins eux leurs populations vont restées les bras croisés et vous attendre? quelles bêtises? vous comprenez que c’est irréfléchi. Qui va acheter vos produits truffés d’engrais chimique qui détruit la santé. Nous connaissons ce pays avec ses écarts. Le problème du Nigéria c’est au Nigéria là bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More