Kato Atita:  » la fermeté du Nigéria contre le Bénin est due à l’humiliation subie »

Plus d’un mois après la fermeture des frontières nigérianes, bien malin qui pourra prédire au Bénin la date de la réouverture. Du côté des autorités d’Abuja, on note une fermeté que l’homme de droit Paul Kato Atita interprète comme la réaction d’une puissance humiliée par son voisin.

Les véritables raisons de la fermeture des frontières du Nigéria ne sont pas celles évoquées par les autorités d’Abuja. Si par l’éloquence diplomatique il ne serait pas bienséant pour les autorités nigérianes de dire les réelles mobiles de leurs actions, pour le professionnel de droit très informé des questions internationales et diplomatiques, la fermeté affichée par les autorités d’Abuja suite à la fermeture de certaines de leurs frontières terrestres serait due aux comportements des autorités béninoises vis-à-vis du géant de l’Est.

En effet, reçu ce jour dans la rubrique « Invité du jour » de Soleil fm, Paul Kato Attita a affirmé que le Nigéria réagit comme toute puissance internationale ferait face à la crise politique qui secoue le Bénin. A le croire, les différents appels lancés par les acteurs politiques béninois aux organismes régionaux ont été orientés vers le Nigéria comme puissance régionale et ayant une relation interdépendante avec le Bénin. Mais dans sa démarche de résoudre la crise, le Nigéria s’est fait humilier au Bénin par les autorités du pays.

Pour Paul Kato Atita, les raisons officielles évoquées par le Nigéria pour fermer ses frontières ne sont en réalité que des prétextes. La véritable raison qui serait à la base de cette fermeture est selon lui, l’humiliation infligée par le Bénin au Nigéria dont il est pourtant fortement dépendant. L’homme de droit en veut pour preuve la réclamation des dettes d’électricité dues par le Bénin qui au fond n’a rien à voir avec ce que le Nigéria a avancé pour fermer ses frontières. Selon Paul Kato Atita, les autorités d’Abuja ont bien la possibilité logistique d’empêcher le carburant de venir au Bénin mais certainement, elles n’ont pas envie de pousser trop loin la souffrance des populations.

16 commentaires
  1. MAX LA MENACE dit

    GRAND DEMAGOGUE COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS LA FERMETURE DES FRONTIÈRES NIGÉRIANES AVEC LES AUTRES PAYS DE LA SOUS-REGION ????????
    A BON ENTENDEUR SALUT.
    MON OEIL .

    1. Nicolas dit

      Décevant cet avocat qui contredit le Président Buhari juste pour l’argent de son mentor, croyant faire mal au peuple Béninois.
      Dites-lui que le Bénin n’est pas dépendant seulement du Nigeria, mais que le Nigeria et le Bénin sont interdépendants.

    2. Anonyme dit

      Bien vu mon grand

      1. Anonyme dit

        Et en attendant c’est la population qui en souffre et c’est vraiment triste

  2. Gerard5567 dit

    Oui, mais en quoi consiste cette humiliation ? L’article ne le dit pas;

  3. ghislain dit

    Donc le cameroun et le niger aussi dont les frontières respectives avec le nigéria sont fermées au même moment que celles du Bénin ont aussi humilié le nigéria. Vraiment monsieur Paul c’est regrettable cette analyse.

    1. Nicolas dit

      C’est une histoire de jetons. Il faut qu’il parle pour que son mentor dise qu’il travaille.
      Zéro patriotisme.
      Triste tout çà

  4. magbedo dit

    Voilà un intellectuel taré comme les avait surnommé l’autre, qui vient nous raconter des âneries. Que Dieu nous débarrasse de ces menteurs qui ont tout le temps détruit le Bénin. Est ce que c’est uniquement les avec le Bénin qui sont fermées? Je ne comprends pas, quelqu’un qui a étudier et a des diplômes et qui doit nous éclairer, ne réfléchit même un instant pour prendre en compte tous les éléments d’une affaire avant de se lancer dans des déclarations mensongères. C’est plutôt les comportements désobligeants de ses frères contrebandiers de malanwi qui ont amenés les autorités du Nigéria à agir.

  5. magbedo dit

    C’est bon que le journaliste ait publié l’article dans cette forme. Cela nous permet de connaitre d’avantage la bassesse , et les mensonges de celui là qui est un avocat. Du courage à ses clients.

    1. Nicolas dit

      Vraiment inh!
      Bientôt il ira le défendre au barreau d’Abuja.

  6. kora abou dit

    Maître merci bien mais les frontières Nigéria- Niger, Nigéria-Tchad et Nigéria-Cameroune sont toujours restées fermées

  7. Nicolas dit

    Me Atita ne dit que ce qui arrange son client. Comme ce que Buhari dit n’est que prétexte, lui sa vérité c’est parce que le Président Talon a refusé les injonctions de Buhari. Le Nigeria n’est pas le Bénin qui est un état souverain. Il parle même de dépendance au lieu de parler d’interdépendance.
    Me Atita, les Béninois ont compris. Dis à ton client de venir répondre à la convocation de la CRIET au lieu de se promener de pays en pays pour détruire l’image de son pays.

  8. la rupture dit

    Il est dans son rôle; il n’a pas pu sortir son client, propriétaire de la radio, des affaires. Donc il faut qu’il dise des choses même si ses âneries pour justifier ses honoraires.

  9. Salomon dit

    Ce vieux clown est de plus en plus ridicule. Un vrai guignol!!! Afoufouto!!!

  10. COOVY dit

    Avec tous les commentaires que j’ai lus, est-il encore nécessaire d’enfoncer le clou?
    Je voudrais tout simplement saluer la clairvoyance des Béninois dont la plupart commencent à comprendre les vrais mobiles de l’intoxication à grande échelle utilisée par notre pseudo opposition politique: jeter le discrédit sur le pouvoir actuel pour tenter de reconquérir des intérêts malsains qui lui ont été arrachés.
    Le peuple continuera la veille citoyenne pour aller de l’avant.
    Courage et bravo au peuple béninois !

  11. Lougbegnon dit

    Aucune crédibilité dans cette analyse. On sort même des preuves farfelues pour discréditer son propre pays juste parcequ’on est dans l’autre camp.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More