Irak-violentes manifestations: une force paramilitaire prête à intervenir

Dénonçant un complot visant à renverser le régime en place, le chef du Hachd al-Chaabi, puissante coalition paramilitaire dominée par des milices chiites proches de l’Iran, se dit prêt à agir. L’annonce a été faite ce lundi, alors que les manifestations anti-gouvernement ne s’affaiblissent.

Si le gouvernement donne l’ordre, la force paramilitaire Hachd al-Chaabi, va intervenir pour empêcher ce qu’elle appelle «un coup d’État ou une rébellion». Au cours d’une conférence de presse à Bagdad, Faleh al-Fayyadh, le chef de file du Hachd al-Chaabi, une coalition paramilitaire de milices en majorité chiites formée en 2014 pendant la seconde guerre civile irakienne et en grande partie intégrée aux troupes régulières irakiennes, a dénoncé des «comploteurs». Il a également prévenu que le Hachd voulait «la chute de la corruption et non la chute du régime», répondant à l’un des slogans scandés par les manifestants au cours de la semaine écoulée.

En Irak, le mouvement de contestation a débuté la semaine dernière en raison de la corruption, le chômage et le manque des services publics. Selon le bilan officiel, les violences ont fait 100 morts et 6000 blessés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus