Showbiz

France: le sulfureux rappeur Samat assassiné d’une balle dans la tête sur un parking

Proche des rappeurs Sofiane, Kalash Criminel ou encore Kaaris, le sulfureux rappeur Samat a été abattu sur un parking de fast-food en France.

Ce lundi 7 octobre 2019, dans une agglomération parisienne en région Île-de-France, le rappeur Samat, originaire de Stains (Seine-Saint-Denis), a été tué d’une balle dans la tête. Les faits se sont déroulés sur le parking du McDonald’s de Garges-lès-Gonesse, dans le département du Val-d’Oise, aux alentours de 19h30 quand un ou plusieurs tireurs ont ouvert le feu depuis un autre véhicule, a rapporté Le Parisien.

D’après les premières communications du parquet de Pontoise chargé de l’affaire, cet homicide serait le résultat d’un « probable règlement de comptes« .  Les auteurs ont pris la fuite à bord d’une voiture qui a été retrouvée incendiée à Stains.

Samat, un rappeur français âgé de 37 ans, connu pour son rap sombre et cru,  a travaillé avec des artistes comme Kalash Criminel, Sofiane ou Kaaris. Il avait également fait parler de lui pour ses nombreux démêlés avec la justice pour trafic d’armes et de stupéfiants.

Le rappeur était incarcéré à la maison d’arrêt de Nanterre (Hauts-de-Seine)mais était était en permission de sortie. Selon « le Parisien », il avait déjà participé à un règlement de comptes en 2010 devant le supermarché Cora de Garges-lès-Gonesse. Quatre jours avant sa mort, le rappeur dévoilait sur Instagram les premiers visuels d’un nouvel album baptisé Commission Rogatoire.

L'actualité en vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité