Fermeture des frontières nigérianes : des centaines de véhicules et de sacs de riz saisis par la douane

Après la fermeture des frontières du Nigéria, les services des douanes du pays ont fait un bilan de la moisson de produits de contrebande saisis.

A lire aussi:

Depuis la fermeture des frontières nigérianes avec les pays voisins, le service des douanes du Nigéria (NCS) a déclaré avoir saisi pas moins de 1 072 véhicules appartenant à des passeurs présumés. Ces véhicules ont été saisis alors que les passeurs tentaient de les faire pénétrer dans le pays par des voies illégales, indique le NCS cité par Premium Time. Selon le porte-parole de la douane, Joseph Attah, plus de 19 000 sacs de riz étranger et 4 765 bidons d’essence Jerry ont été également été saisis.

Outre ces différentes marchandises, la douane a aussi procédé à la saisie de milliers de munitions. Le porte-parole indique que 317 suspects avaient été arrêtés au cours de cette période, rapporte Premium Time. Il a précisé que 131 sacs d’engrais NPK, qui auraient servi à fabriquer des engins explosifs, ont été saisis, tandis que 146 immigrants illégaux sans documents de voyage authentiques ont été arrêtés.

Sécurité économique et des citoyens

Selon Premium Time qui cite toujours le NCS, la fermeture des frontières a contribué à assurer la sécurité des personnes et des biens dans le pays. Aussi, l’action a permis d’améliorer l’économie du Nigéria, a indiqué Joseph Attah. «Chaque fois que vous achetez un riz étranger, vous donnez du pouvoir aux agriculteurs étrangers alors que nos agriculteurs souffrent en dépit d’interventions gouvernementales telles que Anchor Borrower, qui vise à accroître la production de riz. Nous sommes maintenant comme des bougies qui nous brûlent et qui éclairent les autres», a-t-il déclaré.

Le gouvernement nigérian a fermé ses frontières avec ses voisins dans le but de contrôler la menace de contrebande et d’immigrants illégaux dans le pays, a conclu le porte-parole de la douane. C’est d’ailleurs la version officielle que les autorités du pays ont servi aux pays voisins pour justifier leur décision unilatérale. Les frontières terrestres du Nigéria sont fermées depuis environ un mois et demi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus