Egypte: libérés, les manifestants étrangers bientôt expulsés

Les manifestations contre le régime du président al-Sissi se poursuivent en Egypte sur fond d’arrestations. Ce vendredi 4 octobre, le parquet général a ordonné la libération des étrangers arrêtés lors desdites mobilisations.

A lire aussi:

Le parquet général égyptien a ordonné la libération des manifestants étrangers  arrêtés le 20 septembre lors des manifestations qui secouent le pays. L’information a été rendue publique ce vendredi via communiqué du parquet. La même source indique que ces personnes ont libérées après intervention de leurs ambassades respectives. S’ils ne risquent plus aucunes poursuites judiciaires, ces personnes sont priées de quitter le territoire égyptien.

Cette mobilisation anti-Sissi se fait à l’appel du jeune entrepreneur égyptien Mohamed Aly, exilé en Espagne. Par le biais des vidéos relayées sur les réseaux sociaux, il appelle le peuple à la « marche du million » dont le but est de provoquer la chute du pouvoir qu’il accuse de corruption. De retour de l’Assemblée générale de l’ONU en septembre dernier, le chef d’Etat Abdel Fattah Al-Sissi a rassuré ses concitoyens tout en rejetant les accusations qui pèsent sur son régime.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus