Éboulement meurtrier au Cameroun: le MRC de Maurice Kamto accuse le pouvoir Biya

Quarante-deux personnes sont mortes dans l’éboulement de terrain à Bafoussam au Cameroun. Suite à ce drame, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) de Maurice Kamto a réagi.

A lire aussi:

Les pluies torrentielles de ces derniers jours ont plongé le peuple Camerounais dans le deuil après le décès de 42 personnes dont 26 enfants à Bafoussam dans l’ouest du pays. Les recherches suspendues hier à cause des mauvaises conditions météorologiques ont été reprises aujourd’hui. Face à cette catastrophe, le leader de l’opposition Maurice Kamto a eu une pensée envers les familles des victimes avant de tacler le gouvernement. « Le Président élu présente (…) aux populations de la ville de Bafoussam ses sincères condoléances » a écrit son porte-parole sur sa page Facebook.

Pointant du doigt la mauvaise politique d’urbanisation, le MRC accuse le pouvoir d’inaction dans ce domaine. Pour le parti de l’opposition, cette urbanisation est « due à la démission depuis 37 ans au moins des personnes tenant sans partage. Voire illégitimement, les pouvoirs publics étatiques et municipaux ». Dans ce glissement de terrain, un foyer complet a péri avec des enfants. Le président de la République Paul Biya a présenté ces condoléances aux familles des victimes.

1 commentaire
  1. ghislain dit

    Monsieur KAMTO, souvenez-vous que vous avez été aussi ministre sous le président Paul Biya.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus