Donald Trump clash Beyoncé, Jay-Z, Bruce Springsteen et provoque la colère des fans

Lors d’un rassemblement organisé à Minneapolis, dans le Minnesota, le président Donald Trump, un habitué des clashs, a envoyé une pique à l’endroit de Beyoncé et Jay-Z. Et les fans des deux rappeurs ne sont pas restés indifférents.

Le président américain Donald Trump, lors d’un rassemblement au Target Center à Minneapolis, jeudi 10 octobre 2019, est revenu sur le soutien de Bruce Springsteen, Beyoncé et Jay-Z pour Hillary Clinton en 2016. Le 45e président des Etats-Unis, dans une campagne pour les élections de 2020, a démontré sa capacité à rassembler du monde autour de lui, sans pour autant faire appel à des stars comme ce fut le cas de Hillary Clinton en 2016.

« Je n’ai pas eu besoin de Beyoncé et de Jay-Z. Je n’ai pas eu besoin du petit Bruce Springsteen. » a déclaré M. Trump en revenant sur sa victoire aux élections présidentielles de 2016. ” Ils avaient tous ces gens [Beyoncé, Jay-Z, Bruce Springsteen…], ils venaient parce qu’elle [Hillary Clinton] ne pouvait pas attirer la foule.” “Ils ont Bruce Springsteen. Il faisait deux chansons, puis il partait, et qu’est-ce qui se passait ? Tout le monde part avec lui,” dit Trump, dans un compliment de revers. “Et (Clinton) parle toujours devant la même foule minable. C’est la chose la plus folle que j’aie jamais vue.” Le président Donald Trump s’est ainsi vanté de la taille de la foule qu’il pouvait attirer sans se faire aider par des stars.

Les trois artistes n’ont pas répondu publiquement aux commentaires de Trump. Mais sur Twitter, les commentaires de Trump ont été condamnés par les fans des stars.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus