Politique

Côte d’ivoire – affaire commission électorale: la cour d’Arusha prend une importante décision

Le dossier de la nouvelle commission électorale indépendante (CEI) intéresse bien la cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP). Saisie par l’opposition ivoirienne, l’institution sise à Arusha a inscrit le dossier en sa séance plénière du 1er novembre prochain.

A l’ouverture de sa prochaine session prévue au 1er novembre, la  CADHP connaîtra du bras de fer entre l’opposition et la mouvance ivoirienne au sujet de la controversée commission électorale indépendante. Le député du PDCI Maruis Konan a annoncé la nouvelle sur sa page Facebook. « La CADHP a d’ailleurs inscrit l’affaire en jugement lors de la prochaine session qui s’ouvrira le 1er Novembre 2019 » a-t-il écrit. Cet élu de l’opposition explique cette plainte est motivée par la volonté de l’opposition d’aider la Côte d’Ivoire à se doter d’une structure consensuelle, capable de convaincre les ivoiriens de la sincérité des résultats des prochaines élections.

En meeting le week-end écoulé à Yamoussoukro, l’ancien président Henri Konan Bédié, chef de file de l’opposition a annoncé aux militants que la requête de la plateforme était déclarée « recevable » à Arusha. Ce qui est une première victoire pour l’opposition qui espère une profonde refonte de l’institution en charge de l’organisation du scrutin présidentiel de 2020. Du côté du pouvoir, rien ne pourra bloquer le processus en cours car, les nouveaux membres de la CEI ont été désignés puis installés. Le magistrat Coulibaly Kuibiert a été élu pour chapeauter la commission. Les regards sont donc tournés vers la cour d’Arusha en Tanzanie pour une remise à plat ou non de cette commission qualifiée inféodée au régime d’Alassane Ouattara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité