Coopération: en visite au Niger, ce que Patrice Talon a dit à Mahamadou Issoufou

Le président de la République du Bénin, Patrice Talon, était ce vendredi au Niger pour s’entretenir avec son homologue Mahamadou Issoufou. Plusieurs sujets bilatéraux et régionaux étaient au cœur de leur tête-à-tête.

A lire aussi:

A l’issue de la rencontre entre les deux chefs d’Etat, Patrice Talon s’est confié à la presse nationale nigérienne. Selon un compte rendu fait par les services de communication de la présidence nigérienne, Patrice Talon a fait savoir que le plat de résistance de sa visite est le projet « pipeline » qui lie les deux pays, quand bien même c’est à l’initiative du Niger. « Même si c’est le Niger qui porte le projet dans toute sa dimension qui concerne l’évacuation du pétrole, le Benin bénéficiera des investissements importants qui renforcent la coopération et l’interdépendance entre les deux pays », a-t-il confessé.

L’éternel chemin de fer n’a pas manqué de focaliser l’attention des deux chefs d’Etat. Patrice Talon, dans son point aux médias, a laissé entendre que le chemin de fer est une infrastructure inter-communautaire qu’il faut réveiller pour le transport des personnes et des biens. Même s’il reconnaît que le projet est plombé par des batailles juridiques entre partenaires, il garde espoir que ce sera chose faite, tôt ou tard.

La lutte contre le terrorisme, une préoccupation majeure

Les deux chefs d’Etat ont aussi discuté des questions sécuritaires dans la sous-région. Il était important pour Patrice Talon d’aller rendre compte de la réunion de haut niveau qu’il a co-présidée au Sénégal sur le financement de la sécurité à son homologue qui est en même temps président en exercice de la Cedeao. Les chefs d’Etat de la Cedeao avaient décidé de la mobilisation d’un milliard de dollar pour lutter contre le terrorisme. Ceux de l’Uemoa veulent contribuer à hauteur de 500 millions de dollar. Le chef de l’Etat en parle et clame: « je peux vous rassurer que le milliard de dollars est déjà mobilisé ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus