gaetane

Congo-Brazza: l’opposant incarcéré Jean-Marie Mokoko autorisé à assister aux obsèques de sa mère

L’opposant congolais Jean-Marie Michel Mokoko pourrait retrouver une liberté provisoire dans les prochains jours. Selon un tweet du ministre de la justice Thierry Moungalla, le général sera libéré pour assister aux obsèques de sa mère.

L’ex-général de l’armée congolaise arrêté en 2016 et condamné en 2017 retrouvera sa liberté très prochainement. Suite au décès de sa mère, le chef de l’Etat, Dénis Sassou Nguesso en concertation avec le conseil de sa famille a ordonné que des dispositions soient prises pour permettre à Mokoko de participer à l’enterrement de sa mère. « sur instruction du Chef de l’Etat, en concertation avec le conseil de famille, des dispositions seront prises pour des obsèques incluant son fils » a tweeté le garde des sceaux.

Une décision qui réjouit son avocat Maître Jean-Philippe Esseau. « Notre demande est une demande légitime, (…) le général Mokoko est fils unique de sa maman (…). Le fait qu’on lui permette d’aller assister à la dernière demeure de sa maman n’est que naturel, humainement » poursuit l’avocat. Contestant les résultats du scrutin présidentiel de 2016, Jean-Marie Mokoko a été arrêté puis condamné à 20 ans de prison pour atteinte à la sûreté intérieure et détention illégale d’armes et munitions de guerre. Des organisations de défense des droits humains et certains pays occidentaux ont appelé à maintes reprises à la libération de l’ex-homme fort de l’armée dénonçant une détention arbitraire.

1 commentaire
  1. Socrate dit

    tout se paie ici bas,car chaque chose à son temps

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus