Cameroun-libération de Maurice Kamto: Human Rights Watch réagit

A travers un communiqué, l’Organisation internationale pour la défense des droits de l’homme et le respect de la Déclaration universelle des droits de l’homme, Human Rights Watch, a réagi à la libération de Maurice Kamto et ses compagnons. Elle accueille à cœur joyeux cette nouvelle.

Pour Human Rights Watch, la libération du président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun Maurice Kamto et ses compagnons, est une excellente nouvelle: « La libération de Kamto et d’autres opposants est une excellente nouvelle. Mais Kamto, ses alliés et ses partisans n’auraient jamais dû en premier lieu être arrêtés ni poursuivis en justice pour le simple fait d’avoir organisé des manifestations pacifiques », a indiqué le communiqué de l’ONG signé par Lewis Mudge, directeur pour l’Afrique centrale chez Human Rights Watch.

Samedi 05 octobre, le tribunal militaire du Cameroun a procédé à la libération de Maurice Kamto et une centaine de ses compagnons. Cette libération fait suite à l’arrêt des poursuites contres 333 détenus incarcérés en lien avec la crise anglophone, ordonné la semaine dernière, par le chef de l’Etat camerounais Paul Biya.

Libéré, Maurice Kamto est annoncé aux Etats-Unis, où, il présidera l’Assemblée générale de son parti, qui réunira les partisans du MRC et rencontrera les responsables du parti dans d’autres pays européens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus