Brexit: l’UE officialise un report flexible jusqu’au 31 janvier 2020

Les pays membres de l’union européenne se sont accordés ce lundi pour une nouvelle prolongation technique du délai du Brexit au 31 janvier 2020. Cette prolongation permettra au premier ministre et à la Chambre des communes d’accorder leur violon.

Le président du conseil européen Donald Tusk a annoncé ce lundi que « les 27 se sont accordés pour accepter la demande du Royaume-Uni pour un report flexible du Brexit jusqu’au 31 janvier 2020 ». A l’en croire, cette décision sera formalisée par une procédure écrite dans les prochaines heures. En effet, le nouveau report permettra au Royaume-Uni de clarifier sa position et au Parlement européen d’exercer correctement son rôle, explique le Président du Parlement européen, David Sassoli. Elle va dans l’intérêt du Westminster qui souhaite un report afin de mieux étudier le document.

A Londres, le premier ministre Boris Johnson s’oppose toujours à une prolongation du “deadline” pour sortir de l’UE. Ceci fait suite au vote des députés le 19 octobre dernier repoussant la procédure d’urgence qui, en réalité, devrait contraindre le chef du gouvernement à demander une extension du délai. Initialement prévu au 31 octobre, la sortie du Royaume-Uni des 28 s’étendra jusqu’au 31 janvier prochain. La semaine écoulée, Bojo avait invité le parlement à voter pour les élections générales anticipées dans le but de s’offrir une écrasante majorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus