Bénin-violences post électorales: vers la libération de plusieurs dizaines de jeunes

Des dizaines de jeunes incarcérés suite aux violences post-électorales pourront bientôt recouvrer leur liberté. La procédure de prise d’une loi d’amnistie soumise à examen ce jeudi 31 octobre 2019 vient d’aboutir au parlement. 

Interpellés et mis en prison pour des actes de violences, des jeunes acteurs politiques pourront bientôt recouvrer leur liberté. Le dialogue politique convoqué par le chef de l’Etat les 10,11 et 12 Octobre 2019 semble être favorable à ces jeunes qui ont perdu leur liberté depuis plusieurs semaines.

En effet, les recommandations du comité d’experts mis en place par le chef de l’Etat, le président Patrice Talon, sont soumises à examen au palais des Gouverneurs depuis ce matin du jeudi 31 Octobre 2019. Au titre de ces recommandations, figure la prise d’une loi d’amnistie qui permettra la cessation des poursuites judiciaires contre les jeunes impliqués dans les violences de Mai et Juin 2019 à Cotonou et dans plusieurs autres villes du septentrion. Après examen, les députés ont unanimement adopté la loi 2019-39 portant amnistie pour des faits criminels, délictuels et contraventionnels liés aux élections législatives. Une bonne nouvelle sans doute pour ces jeunes et pour leur famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus