Bénin – Révision constitutionnelle: un incident mineur créé la débandade au Parlement

La loi modificative de la Constitution est en examen au Parlement depuis plusieurs heures. Les députés de la 8ème législative avaient déjà donné leur accord pour la prise en compte de la proposition de loi. Mais lors  de la présentation du rapport de la Commission des lois, un feu s’est déclenché au niveau d’un climatiseur.

La séance plénière a été suspendue de force avant de reprendre quelques minutes après. En effet, il ne s’agit pas d’une suspension volontaire; mais les députés ont été contraints de sortir de la salle par les étincelles de feu aperçues sur un climatiseur. L’incident est survenu alors que les députés évoquaient la formule de prestation de serment du Président de la République.

À la reprise, le président du Parlement a fait savoir qu’il y avait plus de peur que de mal. Mieux, il estime que cette petite course a certainement fait du bien aux muscles des parlementaires. Il faut signaler que cet incident n’a duré que quelques minutes.

1 commentaire
  1. Ledoux dit

    C’est un signe de Malheur !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus