Bénin: les exigences des Fcbe avant tout dialogue

Le parti Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), dans une lettre ouverte à Patrice Talon ce vendredi 4 octobre 2019, a listé les préalables à un quelconque dialogue. Si le chef de l’Etat satisfait à ses revendications avant le 10 octobre, le seul parti de l’opposition convoqué sera au rendez-vous.

A lire aussi:

La lettre adressée à Patrice Talon ce vendredi dont l’objet est « A/S votre lettre N° 628-19/PR/DC/DAC/SP en date du 03 octobre 2019 » indique clairement l’intention du parti de Boni Yayi au sujet du dialogue annoncé par les services de communication du palais de la présidence. Paul Hounkpè, secrétaire exécutif national a fait savoir au chef de l’Etat l’incapacité de son parti à participer au dialogue national tant que certains préalables ne sont discutés et levés. Il s’agit entre autre du contenu du dialogue, les termes de référence, la convocation des autres partis de l’opposition qui implique leur reconnaissance juridique et la présence des acteurs de la société civile.

Outre ces revendications, la lettre fait mention d’une kyrielle d’exigences à lever à tout prix avant la tenue du dialogue. Il s’agit:

  • de la libération des prisonniers politiques et l’arrêt des poursuites à caractères politiques ;
  • de l’abandon des poursuites à l’égard du président d’honneur de notre Parti, son Excellence le Président Boni YAYI.
  • du retour des exilés politiques sous mandats d’arrêts ou non ;
  • du point des décès et dégâts matériels occasionnés par les violences post-électorales ;
  • de la restitution aux parents des victimes des corps qui seraient encore sous-sellé judiciaire ;
  • de la reprise des élections législatives ;

C’est à ces conditions que le parti de Boni Yayi pourra prendre part au dialogue qu’il appelle d’ailleurs de tous ses vœux. Reste à savoir si Patrice Talon va répondre favorablement à ses revendications avant le 10 octobre ou s’il va tenir le dialogue rien qu’avec les partis de la mouvance présidentielle.

7 commentaires
  1. bagri dit

    Il peuvent toujours attendre ! Que Talon ne les écoute même pas ! Ils sont malades ! Ne les a t-on pas vu au pouvoir ici ? Il n’y a pas de prisonniers politiques au Bénin ! Il y a des délinquants qui ont pillé les deniers publics qui ont fuit la justice ! D’ailleurs je ne sais même pas de quel dialogue on parle ! Ils peuvent continuer par piailler ces criminels ! Lui Yayi depuis 2010 il restitué le corps de Dagnivo à qui ?

    1. DJOBIDO dit

      Mon pays !!!
      Parodie de dialogue à faire entre amis.

  2. Le Democrate dit

    Il est trop ce Paul Hounkpè avec ces exigences, il pense que c’est facile comme ça de reprendre une election dejà conjuguée au passé,
    En effet, ce que je ne comprend pas qui il appelle exilé politique non seulement ça qui sont les prisonniers politiques dont il nous parle ?
    Paul si ton parti participe ou pas à ce dialogue le President Talon ne perd rien du tout pas , seuls toi et tes alcolytes regretteront de votre absence car nous sommes à quelques mois des prochaines joutes electorales.

  3. Sankamaou Bio dit

    On va à un dialogue ou ne va pas

  4. MAX LA MENACE dit

    C’EST QUI CE PAUL HOUNKPE ?????? S’AGIT- IL D’UN FILS DU PAYS OU SIMPLEMENT D’UN EXTRA TERRESTRE ?????????? AUQUEL CAS QU’IL CONTINUE DE RÊVER…..

  5. Kenneth dit

    Il est toute affaire permis de rêver. Que Paul Hounkpe continue de rêver et je te rappelle que des rêves ne sont pas des réalités. Réveil toi vite, si non tu seras en retard. Que votre FCEB participe ou non à la dialogue politique prochaine, le président Talon n’a de compte à rendre à personne et vous allez regretter lors des élections à venir. Les voleurs de mon pays, se sont vos partenaires qui sont en prison et en exil dont certains sont morts . Honte à vous…..

  6. alexandre houngue dit

    je suis d’accord avec les exigences de paul hounkpe
    mais contre sur deux exigences même si je suis président
    je ne serai jamais d’accord

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus