Bénin: les deux choses retenues par l’Usl sur les conclusions du dialogue politique

Absents au dialogue politique convoqué par le président Patrice Talon, les responsables du parti Union sociale libérale (Usl) ont exprimé à travers une conférence de presse, les deux choses qu’ils retiennent de cette rencontre qui a tout l’air d’une montagne qui a accouché d’une souris. 

Le parti de l’Union sociale libérale a tenu ce lundi 14 Octobre, une conférence de presse au cours de laquelle il a donné sa lecture du dialogue politique convoqué par le chef de l’Etat , le président Patrice Talon. Pour les responsables de cette formation politique, ce dialogue politique a permis au régime de faire des aveux. Selon ces derniers, il y a seulement deux choses qu’il faut retenir de cette assise.

La première chose, à les croire, c’est que ce dialogue a permis au gouvernement de faire un aveu d’échec de la réforme du système partisan puisqu’il n’a que pour objet principal le toilettage des deux mauvaises lois qui sont le socle de cette réforme. La deuxième chose que ces responsables retiennent, c’est que le monologue est aussi un aveu d’illégalité et d’illégitimité de la 8eme législature qui selon les organisateurs ne peut pas spontanément exercer son droit constitutionnel de corriger ces deux lois qui sont le socle d’une réforme mal pensée et mal pilotée.

Rappelons que le parti politique de l’homme d’affaire Sébastien Ajavon n’a jusque-là pas pu obtenir son récépissé provisoire ou définitif devant attester son existence légale. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il n’a pas été convié au dialogue convoqué par le chef de l’Etat pour solutionner la crise politique qui divise le pays.

2 commentaires
  1. Salem dit

    C’est quoi ce machin d’usl? Ceux qui broutent chez ajavon. Ils gémissent et racontent leurs fantasmes irréfléchis. Ces véritables analphabètes nourris au narco CFA.

  2. Le Democrate dit

    Pour moi ce parti ne fait que parler illegalement car il n’est pas reconnu sur l’échequier politique de notre pays sur ce je ne considère pas les dires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.