Bénin: les conclusions du dialogue applicables dès décembre 2019

Le comité qui va se charger de rédiger les textes de lois étant déjà au grand complet, place au travail. Mais certaines indiscrétions renseignent sur le chronogramme probable pour la mise en application des recommandations issues du dialogue.

Le comité que présidera certainement Dorothée Sossa va se mettre au travail des ce jour lundi 21 octobre. Il se chargera de traduire en loi, cinq ou six, les conclusions du dialogue politique tenu du 10 au 12 octobre dernier. Après cette étape, le chef de l’Etat a qui ce comité va remettre son travail va le soumettre au conseil des ministres. Ce n’est qu’après cela que l’Exécutif va transmettre les lois à voter au parlement.

Déjà en position favorable, la commission des lois va travailler en procédure d’urgence pour permettre au président d’organiser la plénière. Les lois pourraient être adoptées fin novembre. Le protocole Parlement-cour constitutionnelle-Présidence de la République pourrait durer deux semaines. Donc la mise en pratique des recommandations ne pourra intervenir qu’en décembre. C’est dire que si loi d’amnistie il doit y avoir, les prisonniers qui attendent leur mise en liberté devront attendre pratiquement fin décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More