Bénin: la main sur le cœur la Fondation Etisalat récolte près de 125 poches de sang (vidéo)

Dans la matinée de ce vendredi 4 septembre 2019, le réseau Moov Bénin a procédé comme chaque année à une séance de don de sang. C’est une initiative de la fondation Etisalat Bénin dont l’objectif est de sauver des vies.

Démarrée depuis 2012 avec la création de la Fondation Etisalat Bénin, la collecte de poches de sang au profit des malades s’est poursuivie cette année. Ce vendredi,   Moov Bénin a récolté, en collaboration avec l’Agence nationale de transfusion sanguine , 125 poches de sang suite à sa campagne annuelle de don de sang à laquelle s’est adonné avec amour et plaisir son personnel. En effet, cette initiative répond à la vision « Ensemble sauvons des vies » de la Fondation Etisalat Bénin qui est une entreprise citoyenne, humaine et civique. Le lancement officiel  a été fait par le Directeur Général de Moov Bénin, Monsieur Omar Nahli. Très décontracté et tout souriant, l’homme a fait une visite guidée des lieux pour encourager les donneurs avec qui il a échangé des gestes et quelques mots d’affection .

« Sauver au moins 125 vies »

« Depuis 2012, chaque année, le personnel de Moov Bénin se mobilise pour récolter du sang pour sauver des vies » a expliqué Dolores Chabi Kao, secrétaire exécutive de la Fondation Etisalat Bénin. Selon elle, Moov Bénin récolte chaque année un minimum de 100 poches . « L’édition de l’année dernière qui a eu lieu le 30 juillet 2018, nous avons pu récolter 105 poches. Aujourd’hui nous nous sommes fixés comme objectif, 125 poches » va t-elle rappeler avant d’insister sur le volet solidaire de ce projet de Moov Bénin. « C’est un acte volontaire , on ne force personne, (…) Ce qui est un acte de solidarité. Le plus beau don, c’est le don de soi et chaque année, le personnel de Moov le fait avec beaucoup d’amour, beaucoup de plaisir.. Comme cela, nous pourrons sauver au moins 125 vies ». a t-elle précisé au micro de BENIN WEB TV.

« ça ne diminue rien en moi et ça sauve une vie »

De leur côté, le personnel de Moov Bénin ne s’est pas fait prier avant pour répondre favorablement à l’appel. C’est le cas de Bernardine Hazoumè, chef division gestion administrative de Moov Bénin. A cœur joie, elle a donné  son sang pour aussi  sauver une vie. « J’ai voulu sauver une vie et quand je dis une vie, c’est une kyrielle de vies derrière, alors, j’exhorte tout le monde à donner du sang, parce que le sang, ça s’achète pas. Ça se donne et donner de son sang, c’est sauver une vie et sauver des vies » a t-elle confié.

Comme elle, plusieurs autres membres du personnel de Moov dont Modeste Ayah, chef Division relation Client Moov, se sont prêtés à cet exercice de générosité. Pour ce dernier, c’est un geste noble, puisqu’il s’agit de sauver des vies en donnant du sang, ce liquide chaque fois renouvelé dans « notre corps alors qu’on ne paie rien ». Aussi reconnaît-il: « donc, ça ne diminue rien en moi et ça sauve une vie. C’est un acte que personne ne doit manquer normalement ».

Pour rappel, en prélude à cette campagne de don de sang, la Fondation Etisalat Bénin a parcouru plus de 22 localités du Bénin pour distribuer aux apprenants en situation difficile plus de 3000 kits scolaires à travers « le bus de la rentrée scolaire 2019-2020 » lancé le mercredi 18 septembre 2019 à l’école primaire communautaire de Kpinkpinnin à Kandi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More