gaetane

Bénin: la plaidoirie de Guy Mitokpè en faveur des jeunes incarcérés

Les Conditions de détentions des jeunes incarcérés à la suite des violences post-électorales à la prison civile de Cotonou ne sont pas reluisantes surtout par ces temps de pluie. C’est la remarque faite par le secrétaire général du parti Restaurer l’Espoir à la faveur d’une visite ce dimanche 27 Octobre 20019.  

L’ancien député à l’assemblée nationale et secrétaire général du parti Restaurer l’espoir, l’honorable Guy Mitokpè était ce dimanche 27 Octobre 2019 à la prison civile de Cotonou. Il s’y est rendu pour rendre visite aux jeunes incarcérés à la suite des violences politiques de Mai et Juin 2019. Cette visite lui a permis de constater les conditions d’incarcération de ces jeunes.  » Hier dimanche 27 octobre 2019, je me suis rendu à la prison civile de Cotonou, rendre visite à nos frères pris comme otages pour nos libertés par le régime en place. J’ai été attristé et meurtri de voir les conditions dans lesquelles ils sont séquestrés.« , publie-t-il sur sa Page Facebook.

Bénin: la plaidoirie de Guy Mitokpè en faveur des jeunes incarcérés - Bénin Web TV

Les conditions de détention de ces jeunes seraient pas les plus reluisantes avec les dernières pluies qui se sont abattues sur Cotonou. « C’est vrai que la pluie dicte sa loi sur nos villes mais le Ministère en charge des lieux d’incarcération ne peut-il pas se doter de moto-pompe pour alléger les conditions non seulement de détention de tous les prisonniers, mais surtout des otages ? » s’est-il interrogé avant de poursuivre: « Ils sont dans l’eau… ils vivent dans l’eau… ils sont séquestrés dans l’eau… »

Pour le numéro 2 du parti restaurer l’espoir, « nous sommes tous des prisonniers en sursis… que ce soient ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui ou nous autres Résistants…« .

3 commentaires
  1. George dit

    Que de la communication à 2frs cfa, c’était la même prison il y a quelques mois quand tu étais député, il aurait fallu dénoncer cela à cette époque pour montrer ta crédibilité mon cher ex député

  2. TOUTOUOLA dit

    Voyez c’est toujours pareil, YAYI a bien rempli les prisons sans se soucier des conditions de vie de ces prisonniers pas tous coupables au demeurant. Les super députés de la 5-6-7ème législature ont interpelés quel gouvernement sur ce sujet de droit de l’homme? Ils se sont contentés de gagner de l’argent dans le baylone qui servait d’assemblée nationale. Faisant croire au peuple que la démocratie vivait bien avec des simulacres de débats contradictoires qui finissaient toujours en faveur du demandeur-payeur.
    C’est ca la vérité. Ils ont mal aujourd’hui car cette époque est révolue. Alors, ils torpillent pour que l’autre ne réussisse pas ce qu’ils ont lamentablement échoué

  3. Le Democrate dit

    Guy n’avais-tu pas vu l’état des lieux des detenus depuis des années même lorsque tu fus deputés, qui veux-tu tromper le peuple mature ou bien le peuple inconscient dont tu fais partie ?
    En effet, guy tu n’es pas bien placé pour nous parler de la prison aujourd’hui car tu devrais le faire depuis en interpelant les gouvernants passés et non ceux d’aujourd’hui.
    En tous car moi le democrate, les jeunes arrêtés lors des violences des mois de mai et juin meritent ce qu’ils subissent parcequ’ils ne s’aiment pas si non ils n’allaient pas suivre bêtement les politiques pour des billets de banques sans valeur.
    Pourquoi Guy , Azannaï , Soglo ; Noudjènoumè ; Yayi et consorts ne sont pas arrêtés voilà la question que cette jeunesse à la recherche du gain facile doit se poser desormais.

    Le democrate que je suis, je ne marcherais jamais pour un politique ni en vandalisant et en saccageant quoi que ce soit parceque je suis un jeune conscient qui reflechit avant d’agir.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus