Bénin: la création d’un poste de Vice-Président proposée par les experts choque la toile

Le président de la République a reçu le rapport du Comité d’experts mis en place pour la formulation techniques des recommandations du dialogue politique. L’une des recommandations sur laquelle le Comité a beaucoup insisté est l’organisation des élections générales. A cet effet, le Comité a analysé la faisabilité de la chose avec à l’appui des propositions. Sur la question les internautes béninois ont aussi apporté leurs avis.

L’organisation des élections générales proposée lors du dialogue politique ne peut pas se faire sans certains préalables. Selon le rapport du Comité d’experts, deux conditions préalables s’imposent à l’organisation des élections générales. « La première pour son applicabilité immédiate et la seconde pour garantir sa pérennité ».

Selon les experts, en vue d’assurer la pérennité du cycle électoral, « il faut absolument éviter le risque d’organisation d’une élection présidentielle anticipée en cas de vacances du pouvoir exécutif ». C’est pourquoi ils proposent l’organisation de la gestion de la vacance du pouvoir autrement que telle que prescrite à l’article 50 de la constitution.

Les trois possibilités envisageables

La nouvelle organisation de la vacance du pouvoir exécutif proposée par les experts s’articule autour de trois possibilités. Il s’agit de :

  • soit le Président de la Cour constitutionnelle exerce le pouvoir vacant pour le reste de la durée du mandat;
  • soit le reste de la durée du mandat est assuré par le Président de l’Assemblée;
  • soit enfin on procède à la création d’un poste de Vice-Président de la République dont les attributions seront limitées. Le Vice-Président qui ne doit pas être membre du gouvernement achève le mandat présidentiel en cas de vacance du pouvoir.

Le Comité d’experts ne s’est pas juste arrêté aux propositions. Il a aussi analysé les forces et faiblesses des différentes options proposées. Dans cette analyse, il a été constaté que l’option de la création d’un poste de Vice-Président de la République, déjà expérimentée dans la sous-région, apparaît comme une innovation dans le dispositif institutionnel du Bénin.

Vives réactions sur la toile

La création d’un poste de Vice-Président pour gérer la vacance du pouvoir exécutif suggéré par le Comité des experts n’est pas passée inaperçue dans l’opinion. Sur la toile, le sujet fait grand bruit et suscite des réactions. Si pour d’autres, la proposition du Comité est pertinente et applicable, certains pensent plutôt le contraire et estiment que les experts sont allés un peu trop loin car cette proposition pourrait avoir des effets sur le régime présidentiel pour lequel a opté le Bénin.

Il faut rappeler qu’il y a quelques semaines, la rumeur sur l’introduction d’un poste de Vice-Président dans la constitution avait fait le tour des réseaux sociaux. C’était dans la période ou la longue absence du Chef de l’Etat commençait à inquiéter.

8 commentaires
  1. Alao dit

    La Maffia politique au Benin en action.
    Peuple Beninois prepare too a une revolted populaire pour balayer ces mecreants/ commerçant politique de lá.

  2. Vincent dit

    Franchement on ne peut plus rien proposer dans ce pays. Qu’est qui pose problème lancé n’est qu’une proposition et non une décision. Cette proposition s’apparente à ce qui se passe aux États unis avec un président et un vice président.
    Vous refusez tout et ne proposez jamais rien. D’ici là vous allez reprocher aux gens pourquoi ils pètent (rires)

    1. Alao dit

      Je be sais pas so Vous aviez suivi Le discours d ouverture du dialogue de Talon.
      Lobjectif etait de revoir la charge et Le code electoral.
      Expliquer moi d out est ce que out en quoi ces propositions ont rapport avec la revue du code electorale et la charge Des parties objets de la Crise?.
      Sites moi si c eat la procedure prevu par la constitution pour l amender.
      Reflechisser au moins Avant de critiqued a moins que l intention premiere de ce dialogue n etait en realité pas Le toilettage de ces deux Lois mais plutot de reviser la constitution.
      Mois be Somme pas au Etats Unis. J en sais queque chose pour avoir vecu làbas pendant Dix ans alors de grace.
      Quand on parle de code et charge concentrez Vous a cela .
      Nul n est dupe, c eat une nouvelle Crise qui s announce ainsi

      1. george dit

        Cher Alao si tu lisait ta constitution tu veras qu’elle est imparfaite et plein d’oubli ou vide non corrigé depuis son établissement. peut etre que le moment est mal choisit mais ça merite reflexion et tous les politiciens de tout bord sont au courant

  3. Elizabeth dit

    @Alao, amène tes parents et le reste ta famille pour faire une révolte.
    Tu là a ne rien faire ton pays et tu t’en prends à des gens qui qui veillent pour faire des propositions afin que le pays aillent de plus en plus mieux.
    Tu es une honte quoi. Voilà ce qu’on a comme compatriote au Benin. Du n’importe quoi, des personnes irréfléchi. C’est révoltant.

  4. annabelle malbrook dit

    Proposé quoi un vp on as pas bésoin dans un pays comme le bénin, tout sa c est un coup qui se prépare si talon est fatigué avec sa maladie qu il va se réposé et en 2021 on choisira un autre président point, voilà ses gens ils manigances déjà pour mettre pour placer djogbenou comme vp vous allez voir allah talon n aime pas ce pays mais si dieu le veux le peuple aura sa peau incha-allah.

  5. george dit

    Il serait convenable que le president de l’assemblée aussure l’interim et devrait organiser des elections dans les 6 à 12 mois. De toutefacon ce cas de figure ne s’est pas presenté et aucun president beninois n’est decedés durant son mandat. Cependant un pays responsable se doit de prevoir ce cas de figure dans sa constitution pour que ce soit clair pour tous sinon nouvelle crise polituqe et vide institutionelle en vue au benin

  6. gloire dit

    mes frères le moment n’est pas propice ………………………………

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus