Bénin: imposition d’un « dress code » aux instituteurs par Salimane Karimou

Le ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou, vient d’imposer un style vestimentaire aux instituteurs et institutrices du Bénin. Ceci fait suite au constat qu’il a fait lors de sa tournée à la rentrée des classes.

Plus de pagaille vestimentaire dans les écoles maternelle et primaire. Ainsi en a décidé le ministre Salimane Karimou. Désormais dans les écoles, les instituteurs doivent se parer d’une chemise à manche longue ou à manche courte. Ils seront vêtus de pantalon bien repassé avant de se rendre dans les classes pour donner les cours aux apprenants, renseigne la note de service du ministre. Ils ne doivent pas permettre aux enfants de découvrir leurs pieds ni orteils. Donc ils doivent porter des chaussures fermées tout le temps.

Quant aux institutrices, elles ne doivent plus nouer de pagne. Parce qu’elles n’auront pas à nouer à plusieurs reprises le pagne devant les enfants. Il leur faut des robes et jupes de longueur raisonnable. Les mini jupes ou robes mi-cuisse sont strictement interdits quand elles sont en situation de classe. Et ce n’est pas fini. Les tenues sexy ou les collants sont proscrits dans les écoles maternelle et primaire. Le ministre Salimane Karimou interdit également les chaussures haut-talons compte tenu du risque de chute devant les enfants.

Voilà une décision qui semble pertinente mais qui exclut, d’une manière ou d’une autre, les tenues locales dans les écoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus