Bénin: enfin la version de l’Usl sur la division au sein de l’opposition

Dans sa déclaration relative au dialogue politique tenu au palais des congrès du 10 au 12 octobre, l’Union sociale libérale s’est prononcée sur la prétendue division au sein de l’opposition. Elle a apporté sa version des faits.

L’opposition béninoise demeure unie quand bien même chaque parti politique s’organise en son sein pour ne pas livrer ses stratégies à la masse. Donklam Abalo, dans sa déclaration ce lundi 14 octobre, a insisté sur l’appartenance de la formation politique dont il est le responsable à la communication à l’opposition plurielle. L’opposition est une mais dispose d’une diversité d’actions. Pour l’Usl, “cette diversité de méthodes et même d’actions est le gage d’une meilleure efficacité. Le contexte actuel est caractérisé par une opposition totalement infiltrée…”. Par voie de conséquence, il faut “une grande prudence et une méthode adaptée”. 

Dans la même dynamique, le parti fait remarquer que “dans ce contexte et dans les cadres de concertations qui nous sont souvent proposés, discuter de sujets importants s’avère parfois très imprudents”. Toutefois, il rassure que l’Usl “est un grand parti politique qui n’a pas besoin de phagocyter d’autres pour exister; il se doit de protéger ses responsables et ses militants contre des marchés de dupe conclus sur son dos par certaines personnalités en quête d’intérêt bassement matériels”. Le parti invite le peuple à rester donc vigilant pour savoir qui le défend et qui ne le fait pas. C’est dire donc qu’au sein de l’opposition, la confiance n’est pas totalement de mise.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More