Bénin – Electricité et communication: les populations de Tori crient au secours (vidéo)

Situées à une trentaine de kilomètres de la ville phare du Bénin, plusieurs localités de la commune de Tori-Bossito, se sentent coupées du monde du fait du manque du minimum vital tel que l’électricité et les moyens de communication. Dans un reportage réalisé par une équipe de BENIN WEB TV, les populations crient leur mécontentement et demandent aux autorités et institutions concernées de venir soulager leur peine.

Le développement économique et social fait référence à l’ensemble de mutations positives que connaît une région et parmi celle-ci il y a la couverture en réseau de communication et d’énergie. Les populations de la commune de Tori-Bossito, localité située à quelques kilomètres de la ville phare de la République du Bénin (Cotonou), elles se sentent encore isolées du monde. La raison: plusieurs infrastructures sociocommunautaires ne sont pas encore érigées dans cette zone qui commence à connaître un important accroissement démographique. Pour qu’il y ait véritablement développement il faut les routes, mais aussi les deux facteurs principaux cités plus haut  : la communication et l’énergie électrique.

Pas de développement sans un minimum de cohésion sociale

Preuve a été faite de l’utilité de la communication dans nombre de programmes et projet de développement. Si depuis quelques années, les réseaux de télécommunications du Bénin (MOOV et MTN) font des efforts pour couvrir toute l’étendue du territoire, Tori-Bossito semble oublié : les habitants de plusieurs localités de la commune de Tori-Bossito comme : Kpovié, Tokoli, Houndomè, Acadjamè, Wanho, Ayikinko, Gbégoudo, Honvié et autres rencontrent d’énormes difficultés pour communiquer ou ils sont obligés de monter sur des briques ou sur des murs de clôture pour essayer de joindre leurs correspondants. Encore qu’ils n’y arrivent pas toujours ce qui accroît inutilement leur budget de communication. La transmission des messages par les GSM aussi reste très aléatoire. Ce qui impacte négativement non seulement  les activités économiques mais aussi les relations sociales. Dans de pareilles circonstances, inutile de rappeler que les références sanitaires ne sont pas souvent aisées ce qui cause beaucoup de pertes en vies humaines .

Accès à l’énergie électrique et à l’éclairage public

Autre que ce problème de communication, les populations de ces zones ci-dessus citées  déplorent aussi la couverture limitée de leurs localités par le réseau électrique. Selon elles, l’extension des câbles du réseau de la Société Béninoise d’Energie Electrique (SBEE) n’est pas encore entrée dans les rues des villages et pire, une portion de la voie (environ trois kilomètres) quittant Kpovié pour le parking gros porteur de Tori-Bossito est délaissée par l’installation du réseau  électrique. Cet état de chose, induit des manques à gagner pour les petites et moyennes entreprises qui s’y installent, à l’exemple d’une scierie de la localité qui tourne avec un générateur. Mais aussi des accidents répétés pour manque de visibilité et de lumière sur cet axe Pahou – Tori.

 

Localisation de la Commune de Tori – Bossito 

La commune de Tori – Bossito est située dans le département de l’Atlantique, limitée au Nord par la Commune d’Allada, au Sud par Commune de Ouidah, à l’Est par la Commune d’Abomey-Calavi et commune de Zè, à l’Ouest par la commune de Kpomassè et bien sûr à environ une trentaine de kilomètre de Cotonou, la ville phare. Elle a une superficie de 328 km2 avec 57 632 habitants (RGPH 4) et compte six (06) Arrondissements ainsi que quarante-sept (47) villages avec pour principales ethnies, le Fon, le Aïzo, le Adja et le Yorouba.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus