Bénin – disparition d’argent à la DGI: la Criet se déclare incompétente

Le dossier a pris une nouvelle tournure. Des cadres de la direction générale des impôts dont le directeur général étaient ce lundi 21 octobre devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme.

Depuis la disparition mystérieuse du régisseur de la direction générale des impôts, la justice s’est saisie du dossier pour éclairer ses contours. Après une première audition, la cour a bien voulu poursuivre l’affaire. Ce lundi, au bout des heures d’audition, la criet s’est déclarée incompétente. Le dossier est renvoyé en instruction pour les enquêtes. Il faut préciser que quand un juge d’une cour se déclare incompétent, il y a suspension provisoire pour permettre au juge d’instruction de poursuivre les enquêtes pour plus d’éléments d’appréciation. C’est dire que l’affaire n’est pas encore close.

Rappelons qu’au lendemain de la disparition du régisseur, Carlos Adohouannon, il a été constaté la disparition d’une forte somme d’argent. On avance, pour l’instant, quatre milliards de francs. Les enquêtes pourront aider à faire lumière sur cette nébuleuse.

5 commentaires
  1. sultan aziz dit

    La criet est compétente pour condamner mètègnon sans preuve…!!

    La criet est compétente…pour condamner ajavon…sur instruction..

    Mais elle est incompétente..pour élucider…un scandal…qui éclabousse…ses géniteurs…leur clan

    Et dire qu’il y a encore des beninois sans cervelle….appellés klébés..qui viennent nous embrouiller…ici

    Certes la pauvreté mentale..l’indigence intellectuelle…caractéritiques de ces klébés..permettent tout

  2. Touré dit

    On aura tout vu si on etait pas letrré, sauf les Klébés qui ne comprennent toujours rien. Comment se fait-il qu’une cour de répression des crimes economique se dise incompétente sur la d’inspiration d’une telle somme ?
    On a tout vu oui car c’est le clan Talon qui est indexé.

    1. Djalilh dit

      Si c’était un opposant la diligence et la célérité de la criet seraient inouïes dans le traitement de ce dossier

  3. ZATIN dit

    Sultan Aziz le supplétif de la Katiba oeil du Macina de Amadou Kouffa le terroriste en chef du Mali. Aziz qui s’est félicité de la décapitation de Diacre Gbedji.. Avez- vous connaissance au moins des motifs pour lesquels la Criet s’est dessaisi de ce dossier? Et s’il s’agissait d’un meurtre probable qui se cache derrière cette affaire. Donc une autre juridiction va prendre la suite.? Avec vos cervelles de moineaux , vous êtes prompte à la réaction sans réflexion comme un certain Yayi Boni votre bandit parrain…

  4. ZATIN dit

    lire  » katiba Peulh » au lieu de oeil…
    Lire Fiacre Gbedji au lieu de Diacre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More