Bénin – Dialogue national: Richard Boni Ouorou définit 05 étapes indispensables

Pour la réussite du dialogue national annoncé, le politologue Richard Boni Ouorou définit cinq (05) étapes indispensables pour la réussite dudit dialogue. Ces préalables énoncés touchent essentiellement le cadre législatif, le contenu et le cadre du dialogue.

Le dialogue national annoncé depuis quelques mois va enfin entrer dans sa phase active. Les partis politiques ayant une existence juridique vis-à-vis de la nouvelle charte des partis politiques sont déjà invités à prendre des dispositions pour participer aux échanges. Mais pour que ce dialogue soit “vrai, sérieux et pragmatique”, Richard Boni Ouorou définit cinq (05) préalables à résoudre. Il s’agit de :

  • Faire voter une loi a l’assemblée qui reconnaisse le dialogue et son cadre comme mécanisme de dégel de la crise. Ainsi, afin que les dispositions prises lors du dialogue puissent être codifiées et mises en application rapidement;
  • Identifier les thématiques qui seront soumises à la concertation;
  • Élaborer un cadre de dialogue et donner une orientation aux débats sur les différentes thématiques;
  • Signer un avant-projet de consensus sur les orientations, définir le profil du modérateur et sa commission;
  • Mise sur pied de la commission de modération du cadre de dialogue et nomination ou désignation du ou des modérateurs.

Pour Richard Boni Ouorou, le peuple béninois assez souffert de la crise qui secoue depuis plusieurs mois le pays. Il estime donc que ce dialogue doit aller au-delà des discussions entre “partenaires politiques” et certainement vont accentuer leurs échanges sur des “intérêts personnels et politiques”. “Le moment est venu pour que le peuple désavoue cette rencontre entre partenaires et demande que les choses soient faites dans de bonnes règles et que seule la primauté du droit soit ce qui l’influence”, a-t-il souhaité.

1 commentaire
  1. sultan aziz dit

    pour une fois..je ne partage pas l’avis de richard orou…sur un sujet sensiblement politique..

    Qu’il aurait sujeré…qu’en aucun cas..talon ne soit pas celui..qui préside les débats..parce que le porteur de chapeau qui ne veut pas assumer…dis je peux le comprendre.

    Moi je vous le dis…jamais..au grand jamais…ce monsieur ne s’est jamais préoccupé…de la vie des béninois..

    Il a un esprit purement vénal….et de ce fait…son but..c’est de nous faire dormir…afin de nous assommer..de façon mortelle

    On discute pas avec lui…et il doit etre capturé et résolu..immédiatement

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus