Bénin : aucun dialogue national ne peut se faire sans l’USL, selon Don klam Abalo

Le chargé de communication du parti “Union sociale libérale” est convaincu que rien ne sortira du dialogue politique convoqué par le président Patrice Talon car aucun dialogue n’est possible, estime-t-il sans l’usl.

A quelques jours de la tenue du dialogue national convoqué par le président patrice Talon pour les 10, 11 et 12 Octobre 2019, les commentaires sur les partis politiques invités pour cette rencontre s’intensifient. Pour le responsable à la communication du parti Union Sociale libérale, Don Klam Abalo, il s’agit ni plus ni moins d’une distraction. Selon lui, aucun dialogue national n’est envisageable sans le président d’honneur de sa formation politique, l’homme d’affaires Sébastien Germain Ajavon.

En effet, intervenant au micro des confrères de Radio France Internationale, il a martelé que la rencontre annoncée pour le jeudi prochain n’a aucun sens si elle est faite en dehors de certaines personnalités politiques telles que les anciens présidents de la République et certains leaders charismatiques de partis politiques comme Sébastien Ajavon.

Comment peut-on, dans un contexte de crise politique, convoquer au dialogue des partis politiques et laisser en rade des partis qui ont déjà capitalisé 40 ans d’existence (en parlant du parti communiste du Bénin), s’est-il interrogé avant de conclure que loin d’un dialogue national, le président Patrice Talon a plutôt convoqué une séance de travail entre lui-même et quelques partis politiques triés sur le volet et autorisés par le ministère de l’intérieur.

Rappelons que selon le communiqué qui a convoqué les formations politiques à un dialogue national, seule la formation politique Forces Cauris pour un Bénin Émergents de l’opposition a été invitée.

7 commentaires
  1. SESSOU dit

    Parce que vous vous croyez incontournable ?mon oeil

  2. Fido dit

    Hahaha. Notre opposition est malheureusement infesté de plaisantins. C’est des irresponsables, qu’est ce que nous n’avons pas entendu pendant les législatives, il n’y aura pas d’élections sans usl, il n’y aura pas d’élection sans Fcbe…. Patati patata… Et pourtant.. Hahaha
    Mais ils ne tirent pas leçons, toujours dans du dilatoire. Même des partis qui n’existent pas bavardent. Pffff
    Nous on avance et la population consciente vous suit de très prêt.

  3. magbedo dit

    Voilà quelqu’un qui a foutu Mr SEBASTIEN AJAVON dans erreurs, c’est le prototype d’homme Béninois qui te fait croire qu’il a la lune. Le cas SEBASTIEN AJAVON me fait mal.

  4. Anonyme dit

    Vous n’existez pas légalement et vous voulez parler. Continuez a vous distraire croyant distraire le peuple et vous verrez les élections prochaines passer sous vos yeux sans réaction. Ne vous mettez pas vite en règle et vous verrez.

  5. la rupture dit

    Vous n’existez pas et vous voulez parler. Soyez entrain de vous tromper croyant tromper le peuple. N’allez pas vite vous mettre en règle vis à vis de la loi et vous verrez. Talon est mille fois plus intelligent que vous; vous êtes obligés de vous soumettre aux lois sinon vous disparaissez. Suivez bêtement soglo qui a son objectif bien tracé (il n’a plus de parti et il veut seulement que son fils rentre au pays).

  6. TOUTOUOLA dit

    M. AJAVON aurait plus à gagner à rentrer affronter les difficultés qui l’oppose à la justice et au pouvoir en place. Il n’ y a aucun risque pour sa sécurité ni celle de sa famille. Si Nelson Mandela avait réfléchit comme eux, l’afrique du sud ne serait pas ce qu’on sait. Un combat politique se fait sur le terrain dans une démocratie, et au Bénin nous sommes en démocratie. Les gens ne disparaissent pas tous les jours comme dans une dictature. Il a les moyens de mener ce combat dignement voire même de gagner. mais il s’entoure de mauvais conseillers amateur et ignorants de surplus

  7. Le Democrate dit

    Il n’aura pas d’election sans l’USL mais au finish les elections ont eû lieu qu’est-ce que les membres de l’USL ont pû faire et aujourd’hui les mêmes chansons encore pour ce dialogue initié par le president TALON mais ce sont des plaisantins ces gens là.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.