Bénin: 25 heures de formation du groupe Apias au profit des cadres de 7 ministères (vidéo)

Le groupe Apias en collaboration avec l’école internationale de de détective et de stratégie a procédé vendredi 04 octobre 2019, à la remise d’attestation aux cadres de certains ministères qui ont participé pendant 25 heures à une formation de renforcement des capacités lancée il y a environ deux semaines.

La session de renforcement des capacités initié par le groupe Apias et organisée à l’intention de certains cadres de l’administrations publics a pris fin vendredi 04 octobre à travers une cérémonie de remise d’attestation. L’objectif visé par cette formation est d’initier des réflexions pour trouver les voies et moyens pouvant amener les institutions étatiques à mettre les renseignement économiques au service de la promotion des entreprises nationales dans un monde assujetti à la globalisation. Le CRD du groupe Apias, Senyon Ameganvi, représentant du Directeur Général absent a indiqué que cette formation qui prend fin et dont la thématique principale est « comment amener les institutions étatiques avec les renseignements économiques au service de la promotion des entreprises nationales dans un monde assujetti à la globalisation », avait un double objectif.

« Elle visait d’une part à renforcer les connaissances et les capacités des participants pour davantage apporter leurs pierres aux processus de développement par des apports qualitatifs aux opérateurs économiques que nous appelons souvent, les poumons de notre économie. Le second objectif que visait cette formation était de passer par ce canal pour faire découvrir davantage les capacités de formation de l’EIDS à notre administration » a t-il expliqué. A l’en croire, les deux objectifs sont atteints. « Oui, nous osons le dire et nous osons le penser car, nous avons la ferme conviction que nous avons semé en vous quelque chose, à savoir, un processus de changement de comportement de paradigme dans vos rapports avec les opérateurs économiques qui sont les acteurs centraux du développement économique de notre nation », a t-il assuré.

Un rendez-vous du donner et du recevoir

Très heureux, le contrôleur général de la police et Communicateur à cette formation, Achille Blochaou, a exprimé sa joie. « J’ai vraiment eu beaucoup de joie pendant ces quelques jours, ma joie a été très grande ». Pour lui, cette formation était un rendez-vous du donner et du recevoir: « Ces jours m’ont enrichi, ces jours vous ont enrichi. Comme on le dit, ça a été un grand rendez vous du donner et du recevoir ». C’est pourquoi, il souhaiterait que d’autres formations, d’autres rencontres aient lieu pour renforcer encore plus leurs capacités en matière de renseignements généraux, en matière d’intelligence économique. « La finalité, vous le savez, c’est dans l’intérêt général » va t-il rappeler.

A sa suite, le Général Emmanuel Agani, lui aussi communicateur a exprimé sa parfaite satisfaction: « Il y a des techniques que j’ai vue dans le programme et que je ne connaissais pas. Je peux vous dire que vous avez gagné quelque chose. Je souhaite que ce que vous avez appris ici soit utile pour nous, pour notre pays » parce que, fait-il savoir, le but des renseignements généraux est essentiellement préventif et qui a l’information a le pouvoir.

Une initiative salutaire 

Yolande Domingo, porte parole des participants à la formation organisée par le groupe Apias en relation avec l’école internationale de détective et de stratégie a au nom de ses collègues remercié le groupe Apias pour son initiative. « L’administration vous en sait gré et saura le faire davantage,  Monsieur le PDG, Merci, Merci pour cette initiative qui est à saluer à plus d’un titre », a t-elle affirmé. A en croire ses propos, cette formation a permis aux bénéficiaires de ces bourses de se rendre compte que beaucoup d’initiatives louables non connues du grand public sont entreprises et méritent d’être vulgarisées.

A la question qu’avez vous appris au cours de ces quelques jours, dame Yolande Domingo répond sans équivoque: « Nous avons eu à travers des séances de formation interactives, des notions sur l’organisation des renseignements généraux en République du Bénin et ses apports à l’économie, les apports stratégiques que les services d’immigration pourraient apporter aux opérateurs économiques, l’introduction à l’intelligence économique , l’initiation à la collecte numérique, le traitement et l’analyse des données ». D’après son intervention, il ressort de ces 25 heures de formation que le Bénin demeure un chantier ouvert où presque tout est à faire. « L’impression qui se dégage est que le Bénin n’exploite pas encore les opportunités que lui offre l’avènement de la mondialisation et des technologies de l’information et de la communication », fait-elle remarquer.

APIAS vise de devenir leader en investigation

Comme perspective, il a été annoncé, la mise sur pied d’une plateforme nationale d’intelligence économique. Il est à noter que le groupe APIAS est le leader en investigations et Analyses stratégiques au Bénin . Il oeuvre surtout pour la performance des entreprises à travers ces offres (Enquête de moralité avant ou après embauche ; Encadrement des gardes rapprochées des Autorités Politiques ; Enquête de solvabilité avant prêt ; Localisation de débiteurs et de leurs biens). Le groupe Apias entend conduire avec efficacité au Bénin et dans la sous-région, des missions d’information, de conseil, d’assistance, d’enquête et de recherches pour le compte des clients, particuliers ou entreprises, de conduire les processus d’analyse de la situation des entreprises par rapport à leurs environnements, leurs marchés, leurs concurrents et leurs stratégies.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More