Attaques turques en Syrie: la Russie pourrait se mêler des combats et stopper Ankara

L’offensive turque en Syrie se poursuit depuis quelques jours avec les différents développements autour. Lundi, le kremlin a indiqué ne pas vouloir envisager une confrontation entre ses troupes en Syrie et les forces Turques.

La Russie est constamment en communication avec Ankara y compris au niveau militaire. Cette déclaration de Moscou fait suite à l’offensive turque en Syrie alors que des soldats russes s’y trouvent également en soutien aux forces de Damas. Les russes disent ne pas vouloir un éventuel accrochage entre les deux forces. Cependant les Kurdes ont reçu dimanche le soutien, négocié par la Russie, de l’armée Syrienne pour contrer l’offensive turque. Si la Syrie entre en conflit direct avec la Turquie, il est fort probable que les russes combattent les forces turques. Une situation que Moscou tente d’éviter à tout prix.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré aux journalistes que Moscou avait déjà mis en garde toutes les parties au conflit syrien afin d’éviter toute action susceptible de dégrader la situation ou d’endommager un processus politique fragile, a rapporté Al Jazeera. Il va sans dire que la situation risque de se dégrader rapidement si l’armée syrienne entre dans les combats car elle est en grande parte indéfectiblement soutenue par les russes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus