Après le décès de son mari, Bernadette Chirac sera « emmenée aussi loin que possible »

Elle s’appelle Claude Chirac, gardienne de la mémoire de la famille « Chirac ». À 56 ans, la fille de Bernadette et de Jacques Chirac n’a d’yeux que pour sa mère; désormais veuve à 86 ans. Et elle en fait sa « priorité » !

Ancienne collaboratrice, fille dévouée à son vieux père, responsable de la communication de la famille, Claude Chirac en plein deuil du décès de son père, doit désormais faire face à la santé précaire de sa mère. Très “affaiblie” et “très profondément meurtrie » après cette séparation, Bernadette Chirac dont l’état de santé inquiète peut compter sur sa fille Claude maintenant garante de la légende de son père.

La nouvelle mission du légataire de l’histoire du clan « Chirac » est désormais celle de s’occuper de la veuve Bernadette. Pour Line Renaud, chanteuse et comédienne, Claude Chirac, sans se laisser surprendre, s’est déjà pleinement engagée pour sa mère. Se confiant au Parisien, la comédienne très proche de la famille a déclaré : « Maintenant, sa priorité, c’est sa mère, qu’elle va vouloir emmener aussi loin que possible avant de faire des projets », assure Line Renaud, au média français.

Pour celle qui préside la fondation Jacques-Chirac depuis 2012, rien ne devra perturber la quiétude de l’ex première dame  qui doit faire son deuil loin des regards indiscrets, loin des cameras , loin des politiciens prêts à tout récupérer. Et elle veillait au gré depuis le décès de son père. « C’est inédit. Elle a réussi à éviter toute récupération politique », relève un de ses amis au média français.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More