Tekashi 6ix9ine balance Trippie Redd et des anciens membres de gang au tribunal

Le procès des Gangsta Bloods a débuté hier aux Etats-Unis (mardi 17 septembre 2019). Le rappeur sud-américain Tekashi 6ix9ine a pris officiellement son statut de “témoin coopérant” et il a balancé énormément de dossiers sur son gang en à peine une seule journée…

Dans le cadre de son accord de coopération, rappeur sud-américain Tekashi 6ix9ine devrait nommer des personnes membres des Nine Trey Gangster Bloods, impliquées dans le complot pour tuer Casanova il y a plusieurs mois. Effectivement ce mardi 17 septembre, 6ix9ine s’est rendu devant le tribunal fédéral de Manhattan, installé dans le Thurgood Marshall United State Courthouse.

Selon les infos de Matthew Russell Lee qui live tweetait pendant le témoignage, 6ix9ine, de son vrai nom Daniel Hernandez, a  avoué être un membre de Nine Trey Bloods et a donné pas mal d’infos sur ce gang. Mais surtout il a balancé comme ça Trippie Redd en affirmant qu’il faisait partie du gang Five Nine Brims, lié aussi aux Bloods. Après s’être présenté et avoir confirmé son appartenance à un gang (une groupe criminel) devant la cour, il a affirmé reconnaître ses supposés agresseurs. Il a également été interrogé au sujet de son ancien manager Shotti, et de certains morceaux et clips dans lesquels des menaces étaient proférées et des armes présentes. Plusieurs extraits de ses morceaux ont même été diffusés dans des hauts-parleurs installés pour l’occasion dans le tribunal 69 a répondu à toutes les questions, pas question pour lui de faire marche arrière…

Pour finir, le rappeur, de son vrai nom Daniel Hernandez, est revenu sur l’organisation de son gang, expliquant que Shotti n’était pas le boss, mais le bras droit de Mel Murda, lui aussi arrêté en novembre. Autant dire qu’il n’a absolument rien caché et devrait revenir dans les prochains jours afin de répondre aux nouvelles questions de la cour, procureurs et des différents avocats. Ce témoignage aura néanmoins permis à 6ix9ine de s’exprimer publiquement pour la 1ère fois, confirmant au passage son entière collaboration avec la justice… Une attitude qui lui vaut désormais le surnom, qui lui a été attribué par de nombreux rappeurs, de “snitch9ine” !

Pour toutes les informations que 6ix9ine fournira à la police, il devrait obtenir une peine réduite. En attendant, la date de son jugement est fixée au 24 janvier 2020. Beaucoup de choses peuvent se passer d’ici-là, avant que l’affaire soit fermée définitivement

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.