Soudan du sud: formation d’un gouvernement de transition en mi-novembre

Les deux rivaux du Soudan du sud ont décidé de sauver l’accord de paix mettant fin aux conflits. Cette décision a été prise ce mercredi à l’occasion des discussions entre le chef rebelle Riek Machar et le président Salva Kiir.

Riek Machar a foulé la terre sud soudanaise lundi dernier avec une forte délégation. La rencontre entre l’ancien vice-président et l’actuel président a permis d’aboutir à un consensus phare. En effet, selon le ministre sud soudanais de l’information, les deux rivaux sont tombés d’accord sur la formation d’un gouvernement de transition d’ici mi-novembre. « Les parties ont discuté de problèmes mineurs et les dirigeants ont convenu de mettre en place un gouvernement de transition le 12 novembre », a déclaré à la presse Michael Makuei Lueth.

L’accord de paix signé en septembre 2018 à Addis Abeba prévoit dès le début de l’année, la formation d’un nouveau gouvernement de transition. Mais de manière générale, les clauses de cet accord peinent à être respectées. Cette annonce marquera ainsi le début d’un retour au calme après plusieurs années de conflits sanglants entre les forces loyales à Riek Machar et celles du président Salva Kiir. Avant cette rencontre, les deux hommes se sont rencontrés la dernière fois au Vatican sur invitation du Pape François qui les avait convié à la paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More