Soudan: Abdallah Hamdok nomme le premier gouvernement post Béchir

Le premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok a nommé son gouvernement dans la soirée du jeudi 5 septembre. C’est une première après l’ère Omar el-Béchir.

Le Soudan a désormais un nouveau gouvernement après plus de huit mois de crise sociopolitique. En effet, composé de 18 membres dont 4 femmes, cette nouvelle équipe est majoritairement constituée de technocrates issus du rang des Forces pour la liberté et le changement (FLC), fer de lance de la contestation. Parmi ces nouveaux ministres figure Asma Mohamed Abdellah, promue cheffe de la diplomatie, une première dans l’histoire du pays.

Comme l’a signifié l’accord sur la transition, les portefeuilles de l’intérieur et de la défense sont revenus de droit aux militaires. « Nous entamons ce jour une ère nouvelle », a indiqué l’ancien fonctionnaire international avant la publication de sa liste. C’est une étape majeure dans le processus de transition qui va durer trois ans.  L’un des premiers défis du gouvernement sera certainement de relever l’économie d’un pays ayant notamment souffert de deux décennies de sanctions  américaines. Il faut aussi s’attendre dans de prochains à de nouvelles nominations parce que l’accord prévoit une équipe gouvernementale de 20 postes maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus