Révolution numérique de l’agriculture en Afrique: le chinois StarTimes apporte son expertise

Plus de 2 300 délégués étaient rassemblés à Accra, au Ghana, pour la 10e édition du Forum pour la révolution verte en Afrique (AGRF) qui se tenait du 3 au 6 septembre.

L’AGRF est le plus grand forum consacré à l’agriculture africaine, et sert de plate-forme de discussion, d’investissement et d’initiavies pour parvenir à une transformation agricole inclusive et durable à travers le continent. Autour du thème « Développer le numérique en tirant parti de la transformation numérique pour créer des systèmes alimentaires durables en Afrique », les dirigeants de plusieurs pays du continent, parmi lesquels le président du Ghana Nana Addo Akufo-Addo, le président du Togo Faure Essozimna Gnassaingbe, le président du Niger Mahamadou Issoufou et le président de Côte d’Ivoire Alassane Dramane Ouattara, ont partagé leur expérience en matière de développement agricole à l’ère numérique, dans le cadre des objectifs de la Déclaration de Malabo (2014) et des Objectifs de développement durable de l’ONU.

L’AGRF rassemblait ces dirigeants et les acteurs du monde agricole autour d’un objectif commun, libérer le potentiel des millions de petits fermiers et « agripreneurs » d’Afrique qui produisent 80% de la nourriture et des produits agricoles consommés sur le continent, et génèrent des millions d’emplois et une croissance économique inclusive.

StarTimes et son apport au développement du numérique

L’opérateur de télévision numérique StarTimes, à travers son directeur général adjoint des opérations Zhang Junqi, a proposé lors du forum de faciliter le développement agricole de l’Afrique via les médias numériques. Si la numérisation est l’un des moteurs du partage de connaissances, il est généralement reconnu que l’Afrique est dans ce domaine, pénalisée par le manque d’infrastructures.

Le président chinois Xi Jinping avait annoncé lors du sommet du FOCAC en 2015 que la Chine allait équiper quelque 10 000 villages africains de la télévision par satellite. Ce projet, intitulé « Accès à la TV satellite pour 10 000 villages africains » fait partie des dix principaux programmes de coopération destinés à stimuler la coopération sino-africaine.

 « Accès à la TV satellite pour 10 000 villages africains » 

Mis en œuvre par StarTimes, il fournit aux zones rurales un accès direct et aisé à l’information du monde entier. A son terme prévu fin 2019, le projet aura équipé 10 112 villages de la télévision par satellite.

Zhang Junqi a détaillé son programme en mettant en exergue comment l’accès à la télévision satellite pourrait apporter un plus à la révolution agricole en Afrique et booster la production alimentaire.

« Il est de la responsabilité sociale de StarTimes de mettre sa plate-forme à disposition pour populariser des contenus éducatifs en Afrique. C’est la raison pour laquelle StarTimes a proposé à la Fondation Bill & Melinda Gates (BMGF), à l’Alliance pour la révolution verte en Afrique (AGRA) et à d’autres acteurs, de diffuser des programmes à vocation agricole. Ces vidéos seront adaptées à chaque pays et diffusées en langues locales à travers le projet « Accès à la TV satellite pour 10 000 villages africains », a indiqué Zhang Junqi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More