Présidentielle en Tunisie: le candidat incarcéré Nabil Karoui entame une grève de la faim

En Tunisie, le candidat à la présidentielle Nabil Karoui a entamé une grève de la faim ce jeudi 12 septembre. Selon un membre du comité de défense du candidat, cette action vise à protester contre la privatisation de son droit de vote.

Le patron de la chaîne Nessma TV, candidat à la présidentielle anticipée du 15 septembre prochain vient d’entamer une grève de la faim. Selon une publication sur la page officielle de Ridha Belhaj, un avocat de son comité de défense, le populaire candidat compte ainsi protester contre la privatisation de ses droits civiques et politiques. A l’en croire, le magnat des médias ne serait pas autorisé à aller aux urnes le dimanche pour exprimer son vote.

Tunisie – Campagne électorale: l’UE appelle au respect des droits de Nabil Karoui

Soupçonné de corruption et de blanchiment d’argent, le président du parti « Au cœur de la Tunisie », Nabil Karoui et son frère Ghazi ont été arrêtés et incarcérés depuis trois semaines à la prison civile de Mornaguia. Après son absence aux débats télévisés organisés en faveur des candidats, la mission d’observation de l’Union Européenne a appelé au respect de l’égalité des chances entre les 26 candidats. L’élection présidentielle aura lieu le dimanche 15 septembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More