Paurad Bénin: lancement de l’atelier d’appropriation du mécanisme de la maîtrise d’ouvrage directe

Les travaux de l’atelier d’appropriation du mécanisme de la maîtrise d’ouvrage directe par les communes bénéficiaires du projet d’aménagement urbain et d’appuis à la décentralisation ont été lancés dans la matinée du mardi 10 septembre 2019. Constant Godjo, Secrétaire Général du Ministère du Cadre de Vie et du Développement Durable a officiellement procédé au lancement des travaux à Cotonou .

 » Amélioration de la fourniture des services de base et de réhabilitation des infrastructures; appui à la gestion municipale et à la décentralisation et puis renforcement institutionnel, renforcement des capacités et gestion du projet » ce sont entre autres, les visions du projet d’aménagement urbain et d’appuis à la décentralisation (Paurad) exécuté sous la tutelle du ministère du cadre de vie et du développement durable en collaboration avec la banque mondiale.

Ces assises constituent une étape majeure dans l’exécution du Paurad dont la clôture est envisagée pour le 30 juin 2020. A l’occasion, il sera question de rappeler aux bénéficiaires du projet et participants à l’atelier, le contexte de la mise en oeuvre de la maîtrise d’ouvrage directe par les communes, exposer les fondamentaux du mécanisme de la maîtrise d’ouvrage directe, rappeler les différentes recommandations faites par les rapports d’évaluation et le comité de décision, s’approprier les contraintes contenues dans les conventions signées entre le Paurad et les communes pour organiser et encadrer la mise en oeuvre de la maîtrise d’ouvrage pour ne citer que ceux là.

Activités et financement du Paurad…

Le Paurad dont l’objectif est de faciliter l’accès aux services urbains et d’améliorer la gestion urbaine dans les communes Cotonou, Porto-Novo, Parakou, Abomey-Calavi, Kandi, Lokossa, Abomé, Bohicon, Comé et Sèmè Podji est mis en oeuvre depuis le 06 juin 2014 par l’AGETUR-SA (Agence de maîtrise d’ouvrage Déléguée). « Après la prise des dispositions techniques du lancement de la phase opérationnelle du processus de la Maîtrise d’ouvrage Directe par les communes, il était important de regrouper toutes les communes concernées et les acteurs impliqués afin de les sensibiliser sur leurs rôles, responsabilités et les résultats attendus » a expliqué Abraham Avakoudjo, représentant du Directeur Général du développement urbain.

Ce projet d’aménagement urbain et d’appui à la décentralisation (Paurad) qui sera bénéfique au ministère en charge de la décentralisation et ministère en charge des finances est évalué à 60 millions de dollars soit 30 milliards de francs CFA qui proviennent de l’IDA (banque mondiale), de l’accord de financement N°5274-BJ du 04 octobre 2013.

Plusieurs activités entrent dans le cadre de la réalisation du Paurad. Il s’agit des activités de réhabilitation des infrastructures concernant la construction de 28.82Km de voie pavé (3.5km à Lokossa, 0.92km à Comè, 1.5 à Cotonou, 0.8 km à Porto-Novo, 3.6 km à Parakou , 4.5 km à Bohicon, 2.45km à Kandi, 4.9km à Abomey Calavi, 2.8km à Sèmè Podji), 2.45 Km de réseau de drainage primaire (1km à Comé, 0.8km à Porto Novo, et 0.65km à Kandi), un bassin de tampon de rétention d’eau à Comé; 1 pont de 30m de portée et 10m de large sur le grand marigot à Kandi, avec les voies d’accès, (…) des boutiques et hangars à Lokossa, comé, Abomey-Calavi, Parakou et puis 2 sites touristiques (le palais royal Tegbessou avec le temple Adomou à Abomey et trois maisons afro-brésiliennes à Porto-Novo à réhabiliter.

De l’atelier d’appropriation…

Selon Constant Godjo, SGM du ministère du cadre de vie et du développement durable et représentant du ministre José Didier Tonato, cette cérémonie trouve son fondement dans les dispositions du document d’évaluation du projet d’aménagement urbain et d’appui à la décentralisation qui prévoit les conditions de recours à la maîtrise d’ouvrage directe pour la mise en oeuvre des activités de la tranche conditionnelle de la composante A du projet dont elles sont bénéficiaires. Avant de lancer de façon solennelle les travaux, il a rappelé que l’examen des conclusions des rapports d’évaluation des 10 communes bénéficiaires du Paurad a permis, en janvier 2018 à l’équipe d’évaluation à mi-parcourt du Paurad (gouvernement/ banque mondiale), de déclarer toutes les communes bénéficiaires du projet aptes à la maîtrise d’ouvrage directe.

A en croire Constant Godjo, pour rendre opérationnel cette phase, le ministre a mis en place par arrêté 051/MCVDD/SGM/DGDU/ST-PAURAD/SA028SGG17 du 24 avril 2017, un comité de décision qui, après avoir entériné la recommandation de la banque mondiale de recourir à la maîtrise d’ouvrage directe à juger utile d’organiser un atelier d’appropriation regroupant tous les différents acteurs de la chaîne , pour amener les différentes parties à mieux comprendre leur rôle et responsabilités dans la conduite du processus de ce mode d’exécution.

Il est à noter qu’au terme de cet atelier, les obligations de chaque partie prenante seront connues et maîtrisées et ce mode d’exécution de quelques activités de la composante A du projet intitulé « amélioration de la fourniture des services de base et réhabilitation des infrastructures » contribuera à l’amélioration des conditions de vies des populations concernées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More