L’Irak se tourne vers la Chine pour rehausser son niveau de développement

Le premier ministre irakien, Adel Abdul Mahdi, doit se rendre à Pékin le 19 septembre prochain pour une visite officielle. Ce déplacement en Chine laisse optimistes les milieux politiques et économiques du pays.

Plusieurs accord de coopération devraient être signés entre Bagdad et Beijing, selon un certain nombre de milieux économiques. Selon les mêmes sources, les mémorandums d’accord concerneraient la construction, les services, le commerce et l’industrie. Le ministère irakien des Affaires étrangères a déclaré la semaine dernière que le Département de l’Asie et de l’Australie avait organisé une réunion consultative à l’intention d’un certain nombre de représentants de ministères et d’institutions irakiens. Au cours de la réunion, les responsables ont discuté des mémorandums d’accord devant être signés lors de la visite du Premier ministre en Chine.

Le conseiller du Premier ministre, Abdul-Hussein al-Hunayen, a déclaré que M. Abdul Mahdi se rendra en Chine pour présider une importante délégation composée de ministres, de conseillers et d’hommes d’affaires. Cité par Asharq Al-Awsat, M. Hunayen a déclaré que le programme de la visite comprenait des projets majeurs dans les domaines des routes, des transports, des services, de l’éducation et de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus