Les Houthis yéménites font une annonce étonnante après les attaques contre Riyad

Après avoir revendiqué les attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes, les rebelles Houthis du Yémen ont annoncé la fin des attaques contre l’Arabie saoudite.

L’annonce est venue du chef du conseil politique Houthi, Mahdi al-Mashat. Il a indiqué que les forces militaires du mouvement cessaient ses attaques contre l’Arabie saoudite avec l’utilisation de drones et d’autres armes, rapporte Sputnik. En retour, le média rapporte que les Houthis attendent de Riyad une déclaration similaire, promettant de mettre fin aux attaques sur le territoire yéménite. Le chef politique ajoute que son mouvement se réserve le droit de répondre si l’Arabie saoudite ignore l’offre. Samedi dernier, une attaque de drone contre des installations pétrolières saoudiennes a paralysé près de la moitié de la production du pays d’or noir. Les Houhis ont immédiatement revendiqué l’attaque.

Toutefois, Riyad ne croit pas que les yéménites aient pu commettre l’attentat et accuse plutôt l’Iran. Les Etats Unis étaient d’ailleurs les premiers à évoquer la piste iranienne après l’attaque. Le 19 septembre, l’armée saoudienne a présenté des pièces des missiles et des drones utilisés lors des attaques, affirmant qu’ils étaient d’origine iranienne. Les États-Unis ont soutenu ces accusations, le secrétaire d’État Mike Pompeo qualifiant cet acte d ’”acte de guerre “de la part de l’Iran. Téhéran nie tout acte répréhensible et soutient qu’il ne s’agit que de prétextes avancés pour attaquer son pays, prévenant qu’il répondrait avec véhémence à toute attaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus