Les Etats-Unis imposent des sanctions à la banque nationale iranienne

Les Etats-Unis ont imposé des sanctions à la banque nationale iranienne, à la suite des attaques contre les installations pétrolières en Arabie saoudite, a déclaré le patron de la Maison Blanche Donald Trump ce vendredi.

La tension entre les Etats-Unis et l’Iran ne cesse de s’empirer depuis l’attaque contre des pétroliers, drones abattus samedi dernier. Les USA imputent cette attaque à Téhéran qui rejette formellement ces accusations en les qualifiant d’«insensées». Alors que la tension s’est apaisée lors du G7, elle a connue une flambée ces derniers temps. En effet, après avoir déclaré ce vendredi 20 septembre 2019, que les Etats-Unis son prêts pour une option militaire contre l’Iran, Donald Trump ajoute que les USA ont pris d’ores et déjà des sanctions auparavant annoncées contre l’Iran: ” les nouvelles sanctions imposées à Téhéran sont les “sanctions les plus sévères jamais imposées à un pays”, a déclaré le président américain.

 “On vient juste de sanctionner la banque nationale d’Iran”, a lancé le président américain dans le Bureau ovale.

La banque centrale de l’Iran soupçonnée de financement du terrorisme…

Selon le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, il s’agissait de cibler “la dernière source de revenus de la Banque centrale d’Iran et du Fonds national de développement, c’est-à-dire leur fonds souverain qui sera ainsi coupé de notre système bancaire”. “Cela signifie qu’il n’y aura plus d’argent qui ira aux Gardiens de la révolution”, l’armée d’élite du pouvoir iranien, “pour financer le terrorisme”, a-t-il ajouté, selon France 24.

Ces nouvelles sanctions qui concernent notamment la banque nationale iranienne interviennent deux jours après que M. Trump a révélé sur Twitter qu’il avait demandé au secrétaire au Trésor “de durcir considérablement les sanctions contre l’Iran”.

Pour rappel, la Banque nationale d’Iran est la plus grande institution financière commerciale du pays, avec des actifs s’élevant à environ 80 milliards de dollars, selon les données de 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus