gaetane

Le conflit le plus meurtrier au monde (Rapport d’Enquête)

En moyenne, 74 personnes ont été tuées chaque jour en  Afghanistan le mois dernier,  a révélé une  enquête de la BBC.

Une enquête de la BBC a fait état de 611 incidents de sécurité ayant tué 2 307 personnes. La plupart des personnes tuées étaient des combattants, y compris des forces de sécurité et de l’armée américaines et afghanes, ainsi que  des  combattants talibans. 1 908 personnes supplémentaires ont été blessées. Le nombre le plus élevé de victimes est survenu le 27 août, date à laquelle 162 personnes, pour la plupart des combattants talibans, ont été confirmées mortes lors de frappes aériennes.

Le jour le plus meurtrier pour les civils était le 18 août: 112 personnes ont été tuées, dont 92 après qu’un  kamikaze a visé un mariage à Kaboul et 142 blessés lors de cet incident. Une personne sur cinq tuées était civile.  Près de la moitié des décès signalés concernaient des combattants talibans, un nombre qui surprend. On estime que le groupe compte environ 60 000 combattants.

Une guerre interminable

Les talibans et le gouvernement afghan ont tous deux mis en doute la validité du rapport. Les talibans ont fermement rejeté les données, qualifiant le rapport de “basé sur la propagande quotidienne des ministères de l’Intérieur et de la Défense de l’administration de Kaboul”. Le rapport de la BBC affirme que la guerre en Afghanistan est le conflit le plus meurtrier au monde, où les morts en août ont été trois fois plus graves qu’en Syrie ou au Yémen.

Les statistiques dressent un tableau sombre de la situation sur le terrain en Afghanistan, qui est plongé dans une guerre presque constante depuis 1978. La campagne des États-Unis dans ce pays d’Asie centrale a débuté en 2001 après les attentats du 11 septembre.

Des pourparlers noyés

Un accord de paix entre les Etats-Unis et les Talibans semblait probable après une série de négociations d’une durée d’un an avant que le président Trump  n’annule brusquement les pourparlers de paix il y a  une semaine. Malgré les négociations, les Taliban ont continué de frapper des cibles civiles et militaires au cours de la même période et des centaines d’Afghans ont été tués chaque semaine.

Les forces de sécurité afghanes se préparent encore plus à la violence et des élections présidentielles sont prévues pour ce mois-ci. Mardi matin encore, au moins 24 personnes ont été agressées lors d’un meeting électoral organisé par le président sortant Ashraf Ghani.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.