France : il noie un chat qui fait ses besoins dans son jardin

Acte de cruauté : un octogénaire a tué le chaton de sa voisine, parce que l’animal avait déféqué dans son jardin.

Une dame, témoin de la noyade de son chaton a alerté la police de Saint-Louis. Son chaton de six mois a été tué par un voisin, pour avoir fait ses besoins dans son jardin.

Le 6 septembre dernier au moment des faits, l’octogénaire qui vit dans la rue Hégenheim avait capturé le petit animal et l’a plongé dans un tonneau en plastique, rempli d’eau. Sous le regard impuissant de la maîtresse du l’animal et malgré les miaulements du félin, l’homme a continué sa manœuvre en maintenant le couvercle du tonneau fermé. Une fois son objectif atteint, il s’est emparé de la dépouille de l’animal et l’a jetée dans le champ voisin. Lorsque la propriétaire a essayé de récupérer ce qui restait de son animal de compagnie, l’individu a essayé d’éloigner le corps de sa victime en passant par un trou d’un grillage. Il a ensuite pris la fuite quand la dame lui annonce qu’elle allait appeler la police.

Retrouvé et placé en garde à vue

Interpellé par les forces de l’ordre, l’individu s’est présenté mardi dernier au commissariat de Saint-Louis. Après avoir été mis en détention provisoire, l’homme reconnaît son acte et confie aux policiers que sa victime « déféquait et marquait son jardin par ses déjections ». Il avoue qu’il soupçonne aussi le chaton d’avoir mangé trois ou quatre grenouilles de son bassin. Plus tard dans la journée, après avoir été entendu par les policiers, le prévenu a été relâché.

Cependant, il se présentera ultérieurement à la Maison de la justice et du droit de Mulhouse, pour être jugé au cours d’une procédure de composition pénale. Une procédure visant à indemniser la maîtresse du chaton.

1 commentaire
  1. Manu dit

    Ça aurait été une souris, personne se serait plaint.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus