France: Emmanuel Macron se trouve au milieu de « la Vallée de la Mort »

Dans un entretien accordé à l’hebdomadaire américain Time, le président de la République française, Emmanuel Macron, parvenu à la moitié de son quinquennat, s’est exprimé sur son parcours.

Le président Emmanuel Macron a reconnu, dans un entretien à l’hebdomadaire américain Time, avoir tiré profit de la crise des gilets jaunes. « D’une certaine façon, les gilets jaunes ont été très bons pour moi (…) parce que cela m’a rappelé comment je devais être », affirme le chef de l’État français.

« Maintenant, je pense que je dois prendre plus de temps pour expliquer où on en est et ce qu’on veut faire », assure M. Macron. Il pense désormais être dans la « vallée de la Mort » entre la mise en place des réformes et leurs premiers résultats. « La fin de la vallée de la Mort, c’est le jour où vous avez des résultats », déclare-t-il.

« Dans notre pays, nous aimons être dirigés »

Décrit comme « un arrogant je-sais-tout » et surnommé « le président des riches », le locataire de l’Elysée a affirmé que c’était justement le « système français ». En référence à l’exécution du roi Louis XVI par les révolutionnaires en 1793, il a expliqué : « Dans notre pays, nous aimons être dirigés et nous voulons tuer les dirigeants ». Emmanuel Macron a toutefois affirmé qu’il va s’engager à mieux écouter les Français, bien plus qu’auparavant.

Macron veut « écrire » après l’Élysée

Quant au jour où il ne sera plus président, le chef de l’État l’envisage déjà et sait comment il s’occupera.« J’écrirai. (…) C’est pourquoi je suis très tranquille à propos de l’avenir. Le jour où les gens décideront que je ne suis plus au pouvoir, je sais ce que je ferai.(…) J’aime ma famille, mes amis, les livres. Je suis prêt à être seul et au calme ».

L’édition européenne de Time consacre sa couverture à Emmanuel Macron pour la deuxième fois depuis sa prise de fonction, après une première « une » le présentant en novembre 2017 comme « le prochain leader de l’Europe »… « si seulement il peut diriger la France ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More