Politique

Crise libyenne : l’Algérie soutient une approche pacifiste comme solution

Entre autres sujets d’intérêt au menu de l’Assemblée Générale des Nations Unies, figure la crise libyenne. Selon l’Algérie, cette crise ne se résoudra que par un rapprochement entre Libyens.

Selon un rapport de Libyan New Agency (LANA), l’Algérie, par le biais de son ministre des affaires étrangères, Sabri Bugadoum, a réaffirmé sa position en ce qui concerne le problème libyen. Pour le pays, une guerre alimentée par des « sabotages » et une intervention étrangère, ne résoudront jamais le problème des libyens, indique le média. « Il n’y a pas de solution à la crise libyenne sans un consensus entre les Libyens eux-mêmes et sans les États voisins », a déclaré Bugadom lors de l’assemblée générale à l’ONU.

Il va sans dire que la résolution de cette crise passera par des assises entre les principaux protagonistes de cette guerre. Aussi, l’assistance des pays voisins de la Libye est importante pour apporter du poids à une éventuelle compromission. Toutefois, cela ne saurait suffire, selon le ministre algérien, si les puissances étrangères n’arrêtaient pas de s’ingérer dans la crise en armant les deux frères ennemis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité