Côte d’Ivoire: une Russe meurt du paludisme, quelques jours après son mariage

Louba Vladimirovna, une jeune femme de nationalité russe, s’est unie dans les liens du mariage avec un Ivoirien à Abidjan. Malheureusement, le nouvelle mariée est décédée du paludisme en Russie quelques jours après les noces.

Bernard De Gnacabi Junior, un jeune ivoirien et Louba Vladimirovna, une femme russe, se sont mariés en Côte d’ivoire le samedi 24 Août 2019 à la mairie de Marcory (Abidjan). Quelques jours  après la  cérémonie, la jeune mariée s’est envolée vers la Russie pour des obligations professionnelles. Son époux devrait la rejoindre quelques jours plus tard.

Une fois à destination , la femme, un médecin spécialiste des grands brûlés, a commencé par présenter des symptômes d’une  maladie étrange au corps médical russe. Comme nous le rapporte Afriksoir, les médecins n’ont pas pu, très tôt, diagnostiquer le mal dont souffrait la nouvelle mariée.

C’est ainsi que la jeune femme, après une semaine de fièvre, est décédée, le dimanche 8 septembre 2019. C’est plus tard que les analyses ont révélé aux médecins que la maladie dont souffrait la jeune femme était le paludisme, un mal exotique, inconnu du milieu médical russe. Elle aurait donc contracté la maladie depuis la Côte d’Ivoire.

 

1 commentaire
  1. Anonyme dit

    C’est quoi cet artcile de merde donc parce qu’elle est russe et elle mort du paludisme elle a droit d’avoir un article à elle toute seule, combien d’Africains meurent du paludisme chaque jour ? S’il vous plaît si vous ne savez pas quoi mettre dans vos articles vaut mieux ne rien publier….. Toutefois mes condoléances à la famille de la défunte.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More