A la UneSociété

Bénin – Rentrée 2019-2020: dernière chance pour les universités privées défaillantes

Nouvellement nommée à la tête du sous-secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Éléonore Yayi prend en main la situation des Établissements privés d’enseignement supérieur (Épes). A travers un communiqué rendu public ce mardi 10 septembre 2019, elle invite les Établissements n’ayant ni l’agrément, ni l’autorisation de poursuite d’ouverture pour le compte de la rentrée 2019-2020 à procéder aux réclamations.

Les Établissements privés d’enseignement supérieur dont les noms figurent sur la liste des Établissements n’ayant ni l’agrément, ni l’autorisation de poursuite d’ouverture ont encore une dernière chance pour se mettre en règle. Selon le communiqué du Ministre, les promoteurs des Établissements concernés ont jusqu’au 20 septembre 2019 pour faire leurs réclamations avec des pièces justificatives à la Direction générale de l’enseignement supérieur.

Il faut noter que plusieurs Établissements privés d’enseignement sont dans le cas. Ils sont en effet très peu à tirer leur épingle du jeu suite à l’étude des dossiers faite par les services compétents du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Cette réforme est en cours depuis 2016 dans le cadre de l’assainissement du sous-secteur engagé par le gouvernement du président Patrice Talon.

L'actualité en vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité