Bénin – Remaniement ministériel: bulletin de notes des 03 ministres remerciés

Dans le cadre du remaniement ministériel du jeudi 05 septembre 2019, trois ministres ont été remerciés par le président Patrice Talon. Il s’agit de Marie-Odile Attanasso, ex-Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Serge Ahissou, ex-Ministre de l’Industrie et du Commerce et Bintou Chabi Adam Taro, ex-Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance. Dans cet article, Bénin Web Tv partant de l’analyse du bilan de chacun d’eux, a attribué une note sur 20.

Marie-Odile Attanasso, MESRS : 16/20

Nommée au lendemain des élections présidentielles de 2016, Marie-Odile Attanasso, enseignante au supérieur devrait savoir que la tâche ne lui serait pas facile. Mais en raison de sa connaissance du milieu, sa nomination avait suscité une lueur d’espoir au sein de la communauté universitaire. In fine, elle a réussi à se mettre à dos les organisations estudiantines, l’Intersyndical du supérieur, certains promoteurs d’universités privées avec des réformes dont la mise en oeuvre a parfois manqué de méthodes et de diplomatie vis-à-vis des acteurs du sous-secteur.

Toutefois, elle a eu le mérité de porter contre vents et marées la réforme sur les Etablissements privés d’enseignement supérieur (Epes) qui permet aujourd’hui de voir clair dans le secteur et de savoir « qui fait quoi ? ». La réorganisation de la carte universitaire est aussi à son actif. L’on pouvait comprendre la volonté de son prédécesseur de rendre la vie facile aux étudiants des zones reculées; mais l’Etat doit faire la politique de ses moyens. Il fallait donc une réorganisation afin de faire bon usage du peu de ressources disponibles.

Serge Ahissou, MIC : 14/20

La cérémonie de sa passation de service a révélé qu’il n’y avait pas une bonne ambiance entre lui et des agents de son département ministériel. Des manifestations d’humeur qui illustraient la joie des frondeurs du départ de leur désormais ex-patron. Mais à y voir de près, il n’a pas un bilan aussi contestable que les agents mécontents tentent de faire croire.

Considéré comme l’un des ministres les plus calmes du gouvernement, Serge Ahissou a apporté un nouveau souffle au secteur du commerce avec des résultats concrets. On peut noter une amélioration de l’exportation des produits comme le coton, les légumes, le soja. Aujourd’hui, le Bénin a amélioré ses relations commerciales avec plusieurs pays au plan international et africain.

Bintou Chabi Adam Taro, MASM : 13/20

Critiqué au départ pour son inaction sur le plan social, le gouvernement du président Patrice Talon a décidé de détacher ce secteur du Ministère du Travail et de la Fonction Publique. C’est ainsi que Bintou Chabi Adam Taro fut nommée Ministre des Affaires sociales et de la microfinance. Très active, elle s’est mise au service des couches démunies et surtout des groupements de femmes en ce qui concerne la microfinance.

C’est aussi sous sa gestion que le plus grand projet du gouvernement sur le plan social est entré dans sa phase active. Il s’agit du projet Assurance maladie pour le renforcement du capital humain (Arch) composé de quatre service à savoir : l’assurance maladie, la formation , le crédit aux acteurs démunis du secteur informel et la pension retraite aux agriculteurs, commerçants, transporteurs, artisans et artistes du secteur informel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More