gaetane

Bénin – Marché de Cococodji: bras de fer entre vendeuses et transporteurs

Les problèmes de places au marché de Cococodji divisent les vendeuses, revendeuses et transporteurs de ce marché. Dans ce bras de fer, les autorités communales d’Abomey Calavi, pourtant informées de la situation, tardent à prendre leurs responsabilités.

Depuis quelques jours, la cohabitation devient difficile entre vendeuses du marché Cococodji et transporteurs dudit marché. La pomme de discorde, le problème de place. En effet, face au contraste existant entre les besoins en places et la disponibilité, les bonnes dames ont pris d’assaut l’espace réservé pour les transporteurs. Pour apporter une solution à cette situation, un emplacement, derrière le marché, a été aménagé pour permettre aux revendeuses de libérer l’espace réservé aux transporteurs. Mais rien n’y fit. Les bonnes dames n’entendent pas regagner la nouvelle place aménagée pour elles au motif que les clients ne peuvent pas venir jusqu’à elles car il s’agit d’un marécage.

Excédés par la situation et constatant leur impuissance suite aux mesures prises pour déguerpir les vendeuses du marché, les responsables syndicaux des transporteurs du marché Cococodji s’en remettent aux autorités de la Commune d’Abomey Calavi qui gardent un silence incompréhensible bien qu’informées de la situation. Mieux leurs agents continuent à percevoir tous les 5 jours de l’argent auprès des bonnes dames. Il faut dire que le nouveau emplacement aménagé pour les vendeuses, en dehors du fait qu’il soit un bas-fonds aménagé, ne peut pas non plus contenir tout l’effectif des concernés. Une situation qui doit retenir l’attention du maire Georges Bada afin qu’il y apporte une réponse idoine pour faire baisser la tension.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus