Bénin: le parti FCBE rejette son récépissé provisoire et crie au complot

Le parti Force Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) a animé une conférence de presse ce dimanche 22 septembre 2019 à leur siège à Cotonou. Au menu de cette sortie médiatique, les responsables du parti ont abordé la polémique autour du récépissé provisoire délivré par le Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique en vue de la mise en conformité des FCBE avec la nouvelle charte des partis politiques.

A lire aussi:

C’est désormais clair. Les responsables du parti FCBE sont divisés sur la délivrance sur le récépissé provisoire du parti. Si certains d’entre eux ont été la cheville ouvrière de l’obtention de ce document, d’autres disent ne rien en savoir. En conférence de presse ce jour, Alassane Tigri, Eugène Azatassou et consorts désapprouvent l’acte de Théophile Yarou, Paul Hounkpè et consorts.  »Le parti FCBE n’a jamais organisé un congrès et aucune instance du parti n’a été informé », martèle Alassane Tigri.

Pour Eugène Azatassou, le même piège qui a détruit d’autres partis de l’opposition guette les FCBE et malheureusement certains de leurs camarades se prêtent à ce jeu des adversaires politiques. Pour les conférenciers, la méthode utilisée par Théophile Yarou, Paul Hounkpè et Amadou Issifou n’est pas orthodoxe et relève simplement de la « trahison ». Par ailleurs, ils ont précisé le désaccord du président d’honneur, Boni Yayi qui dans un message a invité les militants et responsables à l’union.

vous pourriez aussi aimer
10 commentaires
  1. bagri dit

    Ça fait vos colis ! Donc le mal est en vous mêmes !

  2. Le Democrate dit

    L’obtention du recepissé provisoire divise les fcbe c’est très malheureux pour l’avenir de ce parti.

  3. Abou le béninois Bamogo dit

    mes pourquoi Théophile yarou, Paul hounkpè ,issoufou Amadou, n’ont pas consulter le bureau politique avant de passer au changement de nom des leaders incriminés par le régime Talon.

  4. Ken dit

    Mon pauvre Bénin, tu es malade de tes enfants. Voilà des cancres qui se réunissent pour nous divertir. Yayi et ses moutons sont de retour. Vous n’aurez que vos yeux pour pleurer après bande de cancres….. J’ai honte à votre place

  5. Carlos dit

    Si le camp Yarou, Houkpe et Amadou comme vous le dites si bien avait osé ainsi pour avoir le récépissé au mois d’avril on aurait déjà des députés FCBE à l’Assemblée Nationale. L’avenir nous édifiera tous.

    1. paysan dit

      @Carlos c’est parce que le revanchard Yayi et les soi disant exilés recherchés par la justice n’en voulaient pas. Ils voulaient plutôt en découdre avec le gouvernement par leur soi insurrection populaire avec en sous main des chasseurs, des cocktails molotov et des cases. La réalité les rattrapage

      1. paysan dit

        …des casses…

  6. SESSOU dit

    Finalement on se rend compte que le parti était au service des hommes et non du peuple, si non en quoi la présence des ces fugitifs est indispensable pour la vie du parti ? Faudrait t’on continuer par sacrifier l’avenir politique de ces nombreux jeunes qui croient encore en vous ?

  7. ghislain dit

    Vraiment je suis peiné pour ces pseudo-politiciens FCBE . Vous avez le récépissé et vous criez au scandale. Ces gens-là méritent-ils encore notre confiance?

  8. AG dit

    C’est dommage et triste, seul ceux qui croient encore en eux aurons les yeux pour constater l’échec d’un triste combat d’ego face à la volonté d’un peuple qui se veux responsable et digne, soucieux du devenir de sa progéniture.

    Par la grâce Divine le train roule, et ira à bon port, malgré les embûches, les coups bats et autres stratégies malsaine des politiciens haineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A la une de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter En savoir Plus