Bénin: le Ministre de l’énergie annonce la fin du délestage

Le Ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou a répondu aux questions des internautes à travers la 8ème session de #AskGouv tenue le jeudi 05 septembre 2019. Dans son intervention, il a abordé essentiellement les questions liées à l’indépendance énergétique du Bénin avec la mise en marche de la centrale électrique Maria Gléta 2.

Au Bénin, les délestages sont désormais du passé. C’est ce qu’il convient de retenir des informations données par le Ministre Dona Jean-Claude Houssou dans le cadre des actions menées pour l’autonomisation énergétique du pays.

« Le délestage sont définitivement derrière nous puisque sa cause principale qui est le déséquilibre entre l’offre et la demande n’existe plus chez nous. Il y a suffisamment d’énergie aujourd’hui pour pourvoir contenter tout le monde… », Dona Jean-Claude Houssou

Bien évidement, cela ne voudrait pas dire qu’il n’y aura plus jamais de coupure d’électricité; mais la cause de ces coupures ne devrait plus être liée au délestage. « Je dirai que les coupures éventuelles ne seront plus dues aux délestages mais plutôt d’autres causes comme les incivismes ou des arbres qui tombent, ou encore de vol de cuivre au niveau des fils conducteurs… », a précisé le ministre.

Le Bénin, vers l’indépendance énergétique…

Pour le Ministre de l’énergie, les efforts fournis par le gouvernement ont porté des fruits. Ainsi, en moins de 2 ans, les souffrances des populations en matière d’accès à l’énergie électrique ont été réduites de 75%. Une performance qui selon le Ministre a agi sur le PIB. « Cela a agi sur le PIB car en 2015, nous avons un taux de croissance de 2,3% mais avec la disponibilité de l’énergie, on est passé en 2018 à un taux de croissance de 6,8% avec une prévision de 7,2% pour 2019 », a affirmé Dona Jean-Claude Houssou.

A l’en croire, l’énergie est désormais au cœur du Bénin. Un facteur qui devrait favoriser les affaires et faire du Bénin une terre d’opportunités.

3 commentaires
  1. EFELDÉ dit

    À César ce qui à César et à Dieu ce qui est à Dieu. Merci et félicitations à 👠 et à tous ses collaborateurs.
    S’il en était dans mon pouvoir, je leur remettrais tout le budget du Bénin sur au moins 20 ans pour qu’ils puissent continuer à faire ce qu’ils font.
    Je demande aux VIHOUTOU soglo et yayi d’avoir pitié du peuple qui par erreur, les croit sinceres.
    En effet, L’IGNORANCE EST LE PIRE ENNEMI DE L’HOMME ET DE L’AFRICAIN EN PARTICULIER !

  2. Dako Félix dit

    Il faut évidemment des poteaux électriques dans les bons pour permettre à ceux qui ne sont pas au bord des grandes voies d’avoir l’électricité facilement .Si la maison d’un citoyen comme moi est à un kilomètre de la voie principale il faut des poteaux dans cette bon pour éliminer les bois que nous utilisons à la place des poteaux électriques .Et ces bois de cassent sous l’effet des intempéries .

  3. Dona dit

    La fin du délestage n’est pas une incantation à prononcer. Laisser nous constater par nous-même. Trop de bavardages. Après qu’on nous ait dit les serpents et autres qui empêchent la disponibilité continue de l’énergie électrique, on ne peut plus donner foi à ces incantations

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. AcceptRead More